Clémence Botino victime d’une nouvelle galère après Miss Univers : « Je n’étais vraiment pas bien… »



Clémence Botino victime d'une nouvelle galère après Miss Univers : "Je n'étais vraiment pas bien..."

Lundi 13 décembre 2021, à Eliat, en Israël, avait lieu le 70e concours de Miss Univers. Une compétition qui a été remportée par Harnaaz Sandhu, Miss Inde. Et parmi les 79 autres candidates se trouvait Clémence Botino, qui représentait la France. Miss France 2020 a même réussi à figurer dans le Top 10 ! Un bonheur sans précédent pour la jolie Guadeloupéenne de 24 ans qui a bien failli tout louper. En effet, testée positive à la Covid-19 dès son arrivée en Israël, Clémence Botino a été contrainte de se confiner quelques jours, avec la crainte de ne pas pouvoir participer au concours. Un bien mauvais souvenir désormais lointain. Toutefois, le virus a fini par la rattraper d’une autre manière.

En effet, alors qu’elle se réjouissait de rentrer chez elle à Paris, Clémence Botino a rapidement déchanté dès son arrivée à l’aéroport. La faute à son pass sanitaire jugé irrecevable. « Le retour a été assez compliqué. J’ai eu pas mal de soucis à l’aéroport. En gros ma lettre de rétablissement officielle n’était pas acceptée par la compagnie aérienne. En vérité, je peux être toujours positive mais je suis définitivement asymptomatique et non contagieuse. Je n’étais vraiment pas bien, j’avais juste envie de rentrer à la maison !« , a-t-elle confié en story Instagram le 14 décembre 2021, une fois qu’elle avait bel et bien retrouvé son nid douillet.

Une galère en amenant une autre, Clémence Botino est rentrée les mains vides ! « Mais du coup, toutes ces péripéties m’ont fait enregistrer mes bagages tardivement, du coup mes valises ne sont pas là« , a-t-elle précisé, préférant toutefois rire de ce nouveau contre-temps. Et pour elle de blâmer cette épidémie des plus embêtantes : « Décidément, ce Covid m’aura eu jusqu’au bout haha !« 

La jolie brune a donc décidé de garder sa bonne humeur inébranlable. Il faut dire qu’elle en a vu d’autres depuis qu’elle a intégré la grande famille des Miss France. Et pour cause, à peine élue, Clémence Botino a dû faire avec la crise sanitaire, ce qui rendait tous ses déplacements très compliqués. Sans oublier qu’elle a échappé aux flammes en 2020 lorsque l’immeuble de son appartement a brûlé… Autant de mésaventures qui lui ont même valu le surnom de « Miss Cata »…



Lire la suite
www.purepeople.com

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *