fbpx

Elizabeth II « ne veut pas se montrer en position de faiblesse »

[adinserter block= »1″]

Elizabeth II "ne veut pas se montrer en position de faiblesse"

À quelques jours des festivités du Jubilé de platine, Stéphane Bern revient sur l’état de santé de la monarque.

C’est ce jeudi que démarrent les festivités du jubilé de platine de la reine d’Angleterre, qui s’étendront jusqu’à la fin du week-end. Cet événement, aux allures de fête nationale pour les Britanniques, marquera les 70 ans de règne d’Elizabeth II. Et toutes les apparitions de la souveraine de 96 ans, diminuée depuis plusieurs mois, seront scrutées avec attention:

« Elle ne veut pas se montrer en position de faiblesse, alors je ne pense pas qu’elle aura un rôle actif », explique Stéphane Bern ce lundi à BFMTV. « Mais elle fera l’objet de toute la vénération d’un peuple: il y aura des cérémonies officielles, des réjouissances publiques, et elle sera surtout jeudi midi au balcon de Buckingham avec les membres actifs de sa famille, ce qui permet d’éliminer Meghan et Harry et le prince Andrew.« 

La reine a considérablement allégé son agenda depuis une nuit d’hospitalisation en octobre pour des examens dont la nature n’a jamais été révélée. Elle s’est repliée depuis le début de la pandémie au château de Windsor, à une quarantaine de kilomètres de Londres, et a récemment admis avoir des difficultés à se déplacer. À cela est venue s’ajouter une contamination au Covid-19 en février, à l’issue de laquelle elle a reconnu s’être sentie « épuisée ». Pourtant, une apparition surprise de la monarque à Londres à la mi-mai a rassuré les Britanniques.

« Le pays va bien tant que la reine est là »

Car pour eux, Elizabeth II est le symbole d’un Royaume-Uni qui se tient debout malgré les déboires de la famille royale, et d’une unité internationale qui se désagrège:

« L’Écosse a des velléités d’indépendance et avec le Brexit, l’Irlande du Nord est en train de se rapprocher de l’Irlande », rappelle Stéphane Bern. « Elle voit que son royaume est en danger mais elle continue, ce qui laisse penser à tous les Britanniques que le pays va très bien tant que la reine est là. »

« À la fois un mythe et une grand-mère adorable »

Pour le spécialiste, « le moment-clé » du jubilé sera « l’hommage de la population qui va se manifester dans les rues de Londres jeudi matin pour Trooping The Colour (qui célèbre chaque année l’anniversaire officiel de la reine, NDLR) et pour l’apparition au balcon ». Sans oublier « le show incroyable à Buckingham, avec les chanteurs Elton John et Diana Ross, et tous les artistes qui vont se produire sur scène en hommage à la reine. »

Si Elizabeth II régnera sans doute sur le Royaume-Uni jusqu’à la fin de sa vie (« Lorsqu’elle a prêté serment à 21 ans, en Afrique du Sud, elle a dit ‘Je vous servirai jusqu’à mon dernier souffle, que ma vie soit longue ou courte' », rappelle Stéphane Bern), le spécialiste estime que ce jubilé sera son dernier: « Je pense qu’elle s’achemine vers la fin de son règne », estime-t-il. « C’est une femme très émouvante, elle est à la fois un mythe et une grand-mère comme on aimerait en avoir, tout à fait adorable et charmante. »

Benjamin Pierret avec AFP

[adinserter block= »1″]

Lire la suite
www.bfmtv.com

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.