fbpx

pour Attal, « nous traversons chaque vague mieux que les précédentes »



pour Attal, "nous traversons chaque vague mieux que les précédentes"

Face à la dégradation des indicateurs épidémiques, le porte-parole du gouvernement a assuré ce mercredi que le pays avait « toutes les cartes en main pour faire face à cette cinquième vague ».

Gabriel Attal se veut rassurant. Certes, « la cinquième vague est là », « partout l’épidémie accélère et le virus reprend du terrain ». Mais « nous traversons chaque vague mieux que les précédentes », a assuré le porte-parole du gouvernement lors de son point presse hebdomadaire ce mercredi.

« Nous apprenons à chaque fois de la manière de gérer cette épidémie, (…) nous disposons à chaque fois de nouveaux outils qui nous permettent d’endiguer cette épidemie et notamment son impact sur l’hôpital », a ainsi estimé le secrétaire d’État .

« À des années-lumières » de l’an dernier

Le politique a d’ailleurs tenu à rappeler qu’il y a « un an pile, nous étions confinés ». « Le nombre de nouveaux cas se comptaient en dizaine de milliers. Et nous atteignions le nombre record de malades hospitalisés du Covid. »

« Nous sommes à des années-lumière de cette situation aujourd’hui. Nous le devons au vaccin, au pass sanitaire et évidemment aux efforts de chacun. Nous avons donc toutes les cartes en main face à cette cinquième vague », a encore insisté le porte-parole.

Le 17 novembre 2020, la France recensait chaque en jour en moyenne plus de 16.600 cas confirmés – contre un peu plus de 10.000 aujourd’hui, selon les données de CovidTracker. Mais contrairement à l’an dernier, les hôpitaux ne sont pour l’heure pas aussi saturés: un peu plus de 7500 personnes atteintes du Covid-19 sont actuellement hospitalisées, contre plus de 33.000 au même moment l’an passé.

Entre temps, plus de 51 millions de Français ont reçu au moins une injection de vaccin. Le gouvernement a depuis conditionné le maintien du pass sanitaire aux plus de 65ans à la troisième dose et les plus de 50 ans peuvent désormais prendre rendez-vous sur les plateformes médicales pour effectuer leur rappel.



Lire la suite
www.bfmtv.com

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.