Macron regrette sa phrase sur « ceux qui ne sont rien »



Macron regrette sa phrase sur "ceux qui ne sont rien"

Le président est revenu sur certains propos polémiques tenus lors de son quinquennat, regrettant qu’ils aient pu « blesser des gens ». Il s’est défendu en expliquant être arrivé au pouvoir « avec une volonté de bousculer. »

Emmanuel Macron a profité de son interview sur TFI pour faire son mea culpa. Après la diffusion d’un florilège de vidéos sur les petites phrases ayant marqué son quinquennat, le chef de l’État a assuré qu’il ne formulerait « certainement pas » les choses de la même façon aujourd’hui. La phrase qu’il regrette le plus? Celle sur les « gens qui réussissent et ceux qui ne sont rien », prononcée devant des entrepreneurs lors de l’inauguration de la station F le 29 juin 2017.

« On ne peut pas dire ça. C’est terriblement blessant. Je pense que dans certains de mes propos, j’ai blessé des gens et je pense qu’on peut bouger les choses sans blesser des gens et c’est ça que je ne referai plus parce que, au moment où je l’ai fait, je n’ai pas mesuré que je blessais. Je garde la même volonté de bousculer les choses, mais j’ai acquis beaucoup plus de respect pour chacun. C’est ça que j’ai appris », a-t-il insisté.

« Société de la décontextualisation »

Le chef d’État est aussi revenu sur une polémique de 2018, où il interpellait un jeune chômeur dans le jardin du Luxembourg à Paris. « Il me suffit de traverser la rue pour vous trouver un travail », avait-il lancé. Emmanuel Macron s’est justifié en assurant être « arrivé avec une volonté de bousculer, de transgresser. »

L’époque est aussi en cause pour le président. « Je ne mesurais pas suffisamment le fait que nous soyons dans une société de la décontextualisation », a-t-il ajouté, expliquant avoir passé dix minutes à discuter avec le jeune homme du jardin du Luxembourg.

Emmanuel Macron a conclu en ironisant sur ce « truc incroyable » en France? d' »adorer les mea culpa », jugeant « injustes » les attaques qu’il a essuyées après certaines formules.



Lire la suite
www.bfmtv.com

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *