Gabriel Attal évoque un « soutien quasi unanime » des groupes parlementaires



Gabriel Attal évoque un "soutien quasi unanime" des groupes parlementaires

Gabriel Attal a assuré que les différents groupes parlementaires étaient en majorité favorables à la transformation du pass sanitaire en pass vaccinal. Le projet de loi doit bientôt être présenté par le gouvernement.

Le porte-parole du gouvernement Gabriel Attal a fait état mardi d’un « soutien quasi unanime » des groupes parlementaires pour transformer le pass sanitaire en pass vaccinal afin de mieux lutter contre la pandémie de Covid-19.

« Je tiens à saluer cet esprit de responsabilité », a déclaré Gabriel Attal en rendant compte d’une réunion à Matignon entre le Premier ministre Jean Castex et les groupes parlementaires sur ce pass nouvelle version.

Il s’est félicité du « soutien très large, quasi unanime autour de cette mesure » exprimé par les responsables de ces groupes, à l’exception des Insoumis et du Rassemblement national, qui n’étaient pas présents. Ce soutien a été affirmé « y compris par les principaux groupes de l’opposition à l’Assemblée nationale comme au Sénat, qui s’étaient opposés au pass sanitaire, qui avaient voté contre lui et parfois saisi le Conseil constitutionnel », a-t-il souligné.

Pas de pass sanitaire en entreprise

Le gouvernement entend présenter le projet de loi lors d’un Conseil des ministres exceptionnel lundi pour une adoption par le Parlement durant la première quinzaine de janvier.

Plusieurs responsables de l’opposition avaient critiqué ces derniers jours cette mesure, notamment à gauche et à l’extrême droite, en évoquant des « problèmes éthiques » et une décision « infantilisante » arrivant trop tard. Gabriel Attal a en outre souligné « un consensus très large » des groupes parlementaires pour accroître les contrôles et les sanctions pour les faux pass sanitaires.

Il a en revanche indiqué qu’il n’y avait pas de consensus pour que le pass sanitaire en entreprise figure dans le projet de loi. Les députés pourront cependant rajouter la mesure lorsque le texte sera étudié à l’Assemblée nationale le 3 janvier prochain.



Lire la suite
www.bfmtv.com

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *