Attal promet que « les échéances démocratiques seront maintenues », malgré le Covid-19



Attal promet que "les échéances démocratiques seront maintenues", malgré le Covid-19

À l’issue du Conseil des ministres, le porte-parole du gouvernement a assuré que le président de la République plaidait pour le maintien de l’élection présidentielle en avril 2022, comme prévu.

Pas de changement du calendrier électoral. Emmanuel Macron a indiqué « très clairement » ce mercredi lors du Conseil des ministres que « les échéances démocratiques de notre pays seront maintenues », a rapporté le porte-parole du gouvernement Gabriel Attal, à moins de quatre mois de la présidentielle et en pleine 5e vague d’épidémie de Covid-19.

« Il en va de la vie démocratique de notre pays », a souligné Gabriel Attal lors du compte-rendu du Conseil, en réaffirmant qu’aucun projet de report de la présidentielle du printemps n’est « ni sur la table, ni en dessous de la table, ni dans le placard à côté de la table ».

Gérald Darmanin, ministre de l’Intérieur, souhaite d’ailleurs s’entretenir avec Laurent Fabius, président du Conseil constitutionnel, afin de discuter de l’organisation du scrutin présidentiel dans le contexte de la pandémie de Covid-19.

>> Plus d’informations à venir sur BFMTV.com



Lire la suite
www.bfmtv.com

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *