fbpx

EN DIRECT – Covid-19: le variant Delta peut-il gâcher les vacances d’été?



EN DIRECT - Covid-19: le variant Delta peut-il gâcher les vacances d'été?

Johnson va lever le voile sur la fin de la plupart des restrictions en Angleterre

Le Premier ministre britannique Boris Johnson doit dévoiler ce lundi ses projets pour lever l’essentiel des dernières restrictions sanitaires à partir du 19 juillet en Angleterre et appeler la population à prudemment « apprendre à vivre avec » le coronavirus. Initialement prévue le 21 juin, cette échéance avait été repoussée d’un mois en raison de la flambée du variant Delta, plus contagieux, qui représente désormais la quasi-totalité des nouveaux cas au Royaume-Uni.

Le chef du gouvernement conservateur doit donner une conférence de presse dans l’après-midi et son ministre de la Santé Sajid Javid s’exprimer devant les députés.

Pays en Europe comptant le plus de personnes tuées par la pandémie (128.000) après la Russie, le Royaume-Uni est progressivement sorti d’un troisième confinement, mais certaines restrictions demeurent, empêchant entre autre la réouverture des discothèques, les grands événements à pleine capacité ou encore le service au bar dans les pubs.

Selon Downing Street, les dernières données indiquent que les contaminations vont continuer à augmenter à mesure que les restrictions sont levées, « mais le lien avec les hospitalisations et les décès est affaibli » grâce au programme de vaccination. Lancé en décembre, il a permis d’administrer deux doses à près de 64% de la population adulte.

« Aujourd’hui nous allons présenter la manière dont nous allons restaurer les libertés », a déclaré Boris Johnson, soulignant que la pandémie n’est « pas terminée » et que la population va devoir « apprendre à vivre avec le virus » et faire preuve de « discernement ».

Biden prévient les Américains: le Covid-19 n’est pas encore « vaincu »

Le président américain Joe Biden a célébré dimanche lors de la fête nationale une Amérique qui a « pris le dessus » sur le Covid-19, tout en appelant ses compatriotes à se faire vacciner contre un virus qui n’a pas encore été « vaincu ».

Le 4 juillet, qui commémore la déclaration d’indépendance de 1776, « est une célébration particulière cette année, car nous sortons d’une année sombre », a-t-il dit devant un millier d’invités, à la Maison Blanche.

Dans une allocution courte et combative, le président a assuré: « Nous n’avons jamais été aussi proches de déclarer notre indépendance face au virus ».

Joe Biden a invité des soignants, des soldats et d’autres travailleurs dits « essentiels » à partager un barbecue, et à admirer les traditionnels feux d’artifice.

« Le Covid-19 n’a pas encore été vaincu », a toutefois averti Joe Biden, alors que la circulation rapide du variant delta et le faible taux de vaccination dans certaines régions inquiètent les experts. Se faire vacciner est dans ces conditions « l’action la plus patriotique qui soit », a-t-il dit dans un discours qui a aussi célébré la tonitruante reprise économique américaine.

Attal met en garde contre « la fracture vaccinale »

Le porte-parole du gouvernement Gabriel Attal a mis en garde ce dimanche contre la « fracture vaccinale » qui pourrait provoquer « du ressentiment entre les Français » vaccinés et les autres.

« C’est très important que les Français se fassent massivement vaccinés » car « il faut éviter une fracture vaccinale dans notre pays », s’est inquiété le secrétaire d’Etat au micro de Radio J.

« Il faut éviter une situation où l’épidémie reprendrait notamment du fait de personnes qui ne se sont pas fait vacciner et imposerait de prendre des mesures de restriction qui s’imposeraient à des personnes qui, elles, ont fait l’effort de se vacciner », a-t-il précisé.

« On voit les prémices de ce ressentiment, il faut à tout prix rester unis », a-t-il ajouté.

Le variant Delta peut-il gâcher les vacances d’été?

Bonjour à tous et bienvenue dans ce nouveau direct consacré à l’évolution de l’épidémie de Covid-19. Le variant Delta va-t-il venir gâcher nos vacances? « Une vague est possible dès la fin juillet », a averti Olivier Véran ce dimanche, s’appuyant sur l’exemple anglais, où les contaminations sont reparties à la hausse depuis la diffusion de ce variant, plus contagieux.

En France, « depuis cinq jours, le virus ne baisse plus, il réaugmente », a prévenu le ministre de la Santé, appellant une fois de plus les Français à se faire vacciner et à poursuivre le respect des gestes barrières.



Lire la suite
www.bfmtv.com

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.