EN DIRECT – Covid-19: le confinement renforcé en Guadeloupe face à une situation « catastrophique »



EN DIRECT - Covid-19: le confinement renforcé en Guadeloupe face à une situation "catastrophique"

Où en est la quatrième vague en France?

« Sous l’effet du variant Delta, la situation sanitaire est plus que délicate ». Emmanuel Macron a pris la parole ce mercredi en ouverture d’un nouveau conseil de défense sanitaire.

Selon les dernières données de Santé Publique France rapportées par le site Covid Tracker, 22.500 cas quotidiens ont été en moyenne détectés chaque jour entre le 1er et le 7 août dernier, soit une hausse de 3,5% en l’espace d’une semaine. L’épidémie progresse donc encore à l’échelle nationale, mais elle progresse bien moins vite que lors des précédentes semaines. Preuve en est le taux d’incidence qui était de 232 cas pour 100.0000 habitants la semaine dernière.

Il était de 224 la semaine précédente et de 189 la semaine d’avant, signe que le virus et notamment le variant Delta circule toujours, mais moins rapidement qu’en juillet. Explications détaillées dans l’article ci-dessous.

quelles sont les régions de l’Hexagone les plus et les moins touchées par la 4e vague?

Une situation sanitaire « plus que délicate ». La quatrième vague épidémique que connaît la France depuis le début de la crise sanitaire est inédite à plus d’un titre. Inédite de par sa fulgurance et le nombre rapide de contaminations qu’elle a engendré de par le variant Delta, inédite car elle survient au cours d’une large campagne de vaccination mais aussi inédite de par les disparités observées selon les territoires.

Les Antilles françaises, notamment en Martinique et en Guadeloupe où la situation a été qualifiée de « dramatique » par le chef de l’Etat, sont davantage touchées que le reste des Outre-mer et la métropole. Reste que l’Hexagone n’échappe pas non plus à cette vague, d’autant le virus ne circule pas avec la même intensité selon les régions du territoire.

Plus de 30.000 nouveaux cas recensés en France en 24 heures, une première depuis fin avril

Une première depuis la fin du mois d’avril: 30.920 nouveaux cas de contamination au Covid-19 ont été détectés entre mardi et mercredi en France. Sur les sept derniers jours, il y a eu en moyenne 23.288 nouveaux cas chaque jour, un chiffre en légère baisse par rapport aux jours précédents.

Cette hausse quasi continue des cas depuis la fin du mois de juin se répercute désormais également à l’hôpital. Dans certaines régions comme Paca, l’Occitanie, la Corse ou la Nouvelle-Aquitaine, le plan blanc a été déclenché.

Les enseignants californiens devront être vaccinés ou être testés chaque semaine

Tous les enseignants de Californie devront être vaccinés contre le Covid-19 ou se soumettre à des dépistages hebdomadaires, a annoncé mercredi le gouverneur de cet Etat où les infections sont en forte hausse.

« Pour donner aux parents l’assurance que leurs enfants sont en sécurité au moment où les écoles reprennent les cours en présentiel, nous exhortons tout le personnel scolaire à se faire vacciner », a indiqué Gavin Newsom.

Avec plus de 10.000 nouveaux cas par jour, soit dix fois plus qu’il y a deux mois, la résurgence du virus dans cet Etat le plus peuplé des Etats-Unis, alimentée par le très contagieux variant Delta, menace la réouverture des établissements scolaires.

Israël impose le pass sanitaire aux enfants dès trois ans

Israël a imposé le pass sanitaire aux enfants de plus trois ans dans le cadre de nouvelles restrictions qui visent à endiguer la propagation du coronavirus, ont annoncé mercredi soir les autorités.

Confronté à une hausse des contaminations ces dernières semaines liée à la propagation du variant Delta, l’Etat hébreu a remis en place le 29 juillet le pass sanitaire, appelé « badge vert », qui permet l’accès à certains lieux aux personnes complètement vaccinées, guéries du Covid-19 ou munies d’un test négatif.

Et mercredi, le gouvernement israélien a étendu ces mesures aux enfants de 3 à 12 ans.

La capitale de l’Australie, Canberra, confinée à cause d’un cas de Covid

Un confinement de sept jours de Canberra, la capitale australienne a été décrété jeudi par les autorités après la découverte d’un cas de coronavirus.

Environ 400.000 habitants de cette ville, où siège le gouvernement, seront confinés à compter de jeudi 17h (8h GMT), et rejoindront ainsi les millions d’Australiens du sud-est de l’immense île continent déjà contraints de demeurer chez eux.

« C’est le risque sanitaire le plus grave rencontré par le territoire depuis le début de l’année et même depuis le début de la pandémie », a estimé Andrew Barr, Premier ministre du Territoire de la capitale australienne.

Il a ajouté que la personne testée positive au Covid-19 a été au contact avec la population au moment où elle était contagieuse.

« La situation est très grave » aux Antilles

Sébastien Lecornu, le ministre des Outre-mer, a officialisé mercredi soir sur notre antenne ces nouvelles mesures depuis les Antilles.

BFMTV avait annoncé plus tôt dans la journée la volonté du préfet Alexandre Rochatte de durcir les mesures de lutte contre le Covid-19 sur l’île.

« La Guadeloupe est déjà confinée mais nous sommes en train d’annoncer un renforcement du confinement. Dans les Antilles, la situation est tendue mais continue de s’aggraver. Les taux d’incidence augmentent. Ce soir en Guadeloupe, nous avons presque dépassé les 1900 malades pour 100.000 habitants. Le taux d’incidence pour les personnes âgées est de plus de 750. On s’attend à une vague de décès inédite, la situation est très grave », a expliqué le ministre sur notre antenne.

« Il faut tenir, pour tenir il faut renforcer les capacités hospitalières. Mais il faut arriver à casser, ce n’est plus une courbe de l’épidémie, mais un véritable pic, un véritable mur », a expliqué Sébastien Lecornu.

La Guadeloupe renforce son confinement face à une situation « catastrophique »

Extension du couvre-feu, sorties limitées à 5 km, commerces « non indispensables » fermés: le confinement sera durcit en Guadeloupe à partir de vendredi et jusqu’au 1er septembre afin de « casser la dynamique » de Covid-19 qui frappe l’île, a annoncé mercredi le préfet Alexandre Rochatte.

« L’épidémie devient catastrophique et la situation nous oblige à prendre maintenant des mesures extrêmement dures », a reconnu le préfet.

Bonjour à tous et bienvenue dans ce direct

Suivez ici les dernières informations liées à l’épidémie de Covid-19



Lire la suite
www.bfmtv.com

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *