CARTE. Où en est la vaccination contre le Covid-19 dans votre département ?



CARTE. Où en est la vaccination contre le Covid-19 dans votre département ?

Alors que le gouvernement maintient l’objectif de 50 millions de primo-injections dans le pays d’ici la fin du mois d’août, où en est la vaccination près de chez vous ? BFMTV.com fait le point.

Un peu plus de huit mois après le début de la campagne de vaccination, la France compte désormais plus de 38 millions de personnes complètement vaccinées, soit 57% de la population. Un taux loin d’être atteint dans l’ensemble des départements.

Outre-mer par exemple, très peu de personnes sont complètement vaccinées: seulement 18% à Mayotte, en Guyane ainsi qu’en Guadeloupe en Martinique – deux territoires confrontés à une quatrième vague d’une ampleur inédite. En métropole, les taux sont bien plus élevés: de 47 à 72%. On constate cependant de grosses différences, parfois entre départements limitrophes, comme en Île-de-France. Pour en savoir plus sur la couverture vaccinale de votre département, utilisez la carte ci-dessous, basée sur les données de Santé Publique France.

De fortes disparités en fonction de l’âge

On observe également de fortes disparités en fonction de l’âge. Si une large majorité des personnes âgées (60 ans et plus) ont reçu au moins une dose, c’est loin d’être le cas chez les jeunes (de 12 à 39 ans), notamment dans les départements les moins vaccinés. L’infographie ci-dessous vous permet d’en savoir plus sur la couverture vaccinale de votre département.

50 millions de primo-injections d’ici la fin août ?

Ces données datent du 13 août 2021 et vont évoluer au fil des prochaines semaines car plusieurs millions de Français n’ont pour l’instant reçu qu’une seule dose de vaccin. Le gouvernement s’est fixé pour objectif d’administrer 50 millions de primo-injections d’ici la fin du mois d’août. Un cap atteignable en théorie car 45,5 millions de Français ont déjà reçu au moins une dose et entre 1,5 et 3 millions de primo-injections sont réalisées chaque semaine.

La mise en place progressive du pass sanitaire et la fin de la gratuité des tests PCR pourrait également augmenter le nombre de personnes vaccinées au fil des semaines à venir. Mi-juillet, le nombre de primo-injections avait ainsi considérablement augmenté juste après la prise de parole d’Emmanuel Macron, comme le montre le graphique ci-dessous.

Un mois après l’annonce de la mise en place du pass sanitaire, le nombre de nouvelles premières doses injectées reste élevé, même s’il diminue depuis début août. Une situation qui n’est pas propre à la France, mais à la plupart des pays européens.

Louis Tanca Journaliste BFMTV



Lire la suite
www.bfmtv.com

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *