6 Français sur 10 favorables à un confinement des personnes non-vaccinées


Alors que la situation sanitaire se dégrade, 60% des Français se disent en faveur d’un reconfinement qui concernerait uniquement les personnes non-vaccinées, d’après un sondage Elabe pour BFMTV.

Alors que les chiffres du Covid-19 se dégradent, 60% des Français se disent d’accord pour reconfiner uniquement les personnes non vaccinées, d’après une étude Opinion 2022, réalisée par Elabe pour BFMTV et L’Express en partenariat avec SFR et diffusée ce jeudi.

Mardi, 19.778 cas de Covid-19 ont été recensés en France, et ce mercredi, 20.294 nouveaux cas positifs étaient enregistrés. Des chiffres presque deux fois supérieurs à la moyenne des sept derniers jours, autour de 11.000 cas.

Une inquiétude plus forte chez les personnes vaccinées

Face à ce phénomène qui inquiète les médecins, 60% des Français se disent préoccupés par la situation sanitaire. Cette inquiétude est davantage le fait de personnes vaccinées (63%) que d’individus non-vaccinés (40%), d’après notre sondage.

54% des personnes interrogées estiment également que l’épidémie est loin d’être terminée et qu’elle reprendra fortement dans les prochaines semaines. Ce sont les plus âgés qui anticipent une reprise forte du Covid-19, avec 66% des 65 ans et plus contre 56% des 18-24 ans.

Pas de confinement envisagé pour la majorité des Français

Malgré ces craintes, 61% des Français interrogés pensent qu’il n’y aura pas de confinement national dans les prochaines semaines. Gabriel Attal, le porte-parole du gouvernement, a d’ailleurs assuré ce mercredi lors de son point presse qu' »aucun confinement (n’était) prévu aujourd’hui ni de près ni de loin ». Seuls les Français aujourd’hui très inquiets par la progradation du virus s’attendent à un reconfinement (73%).

Sondage Elabe pour BFMTV, L'Express en partenariat avec SFR
Sondage Elabe pour BFMTV, L’Express en partenariat avec SFR © BFMTV

Enfin, alors que l’Autriche a décidé de mettre en place un confinement uniquement pour les non-vaccinés, 59% des Français se disent favorables à un tel type de mesure. Si la mesure n’est pas actuellement envisagée dans l’Hexagone, elle a poussé les personnes non vaccinées à s’inscrire dans les centres de vaccination, a annoncé le chancelier autrichien lundi dernier.

Les non vaccinés qui seraient directement concernés par cette mesure y sont largement opposés (74%). À l’inverse, 66% des personnes vaccinées y sont favorables.

Des gestes barrières appliqués moins strictement

Cette étude confirme également que les gestes barrières sont de moins en moins respectés. Si 57% des Français déclarent qu’ils continueront à les appliquer strictement dans les prochaines semaines, 40% des personnes interrogées disent qu’elles garderont certaines précautions sans porter assidûment le masque ou se laver très fréquemment les mains.

Sondage Elabe pour BFMTV et L'Express
Sondage Elabe pour BFMTV et L’Express © BFMTV

Les habitants de la région parisienne sont plus nombreux à déclarer qu’ils continueront à les respecter de manière stricte (70%, contre 54% dans le reste du pays).

Jean Castex et Gérald Darmanin ont été critiqués à la suite d’une vidéo tournée ce mardi soir les montrant en train de serrer des mains, sans masque, au mépris des gestes barrières. « On est tous humains. Il peut y avoir de temps en temps un moment d’inattention, un écart », a plaidé Gabriel Attal ce mercredi.

Cette étude a été réalisée sur un échantillon de 1.001 personnes représentatives de la population française âgée de 18 ans et plus, par la méthode des quotas, entre le 16 et 17 novembre 2021. La marge d’erreur est comprise entre 1,4 et 3,1 points.





Lire la suite
www.bfmtv.com

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *