votre pass sanitaire risque-t-il d’être désactivé ce mercredi?



votre pass sanitaire risque-t-il d'être désactivé ce mercredi?

Le 15 décembre marque une nouvelle étape clé dans la campagne de rappel vaccinal: les pass sanitaire de nombreux Français seront invalidés à défaut d’une nouvelle injection contre le Covid-19. Et cela ne concerne pas seulement les plus de 65 ans.

L’accès au restaurant, au cinéma ou encore aux transports de longue distance ne sera bientôt plus possible pour de nombreux Français. À compter de ce mercredi 15 décembre, la validation du pass sanitaire est conditionnée – pour certaines catégories de population – à l’injection d’une dose de rappel du vaccin contre le Covid-19.

Il s’agit ici principalement des personnes âgées de plus de 65 ans et dont la dernière dose de vaccin remonte à avant le 17 mai dernier, l’injection de la dose de rappel devant se faire entre cinq et sept mois après la dernière dose.

Le vaccin Janssen concerné

Mais certains Français âgés de moins de 65 ans sont aussi concernés. Il s’agit de celles et ceux ayant été vaccinés avec le sérum à une dose de Janssen avant le 17 octobre dernier. Ces personnes, éligibles au rappel un mois après la première injection, disposaient de quatre semaines pour recevoir une dose de vaccin à ARN Messager. Une fois ce délai dépassé, leur pass sanitaire devient invalide.

À titre d’information, la prise en compte de la dose de rappel dans le pass sanitaire – s’il s’agit d’une troisième dose – sera immédiate. S’il s’agit en revanche d’une deuxième dose, le nouveau QR cpde ne se délivré que sept jours après cette nouvelle injection.

Pas besoin de prendre rendez-vous pour les + de 65 ans

Face à la difficulté qu’éprouvent de nombreux Français de plus de 65 ans à trouver un créneau pour recevoir leur dose de rappel, le Premier ministre Jean Castex a annoncé la semaine dernière que les seniors pourraient recevoir l’injection en centre de vaccination et ce, sans rendez-vous.

Ce sont malgré tout 400.000 personnes qui risquent de voir leur pass sanitaire se désactiver, selon une information de nos confrères de RMC.

Cette échéance est par ailleurs fixée au 15 janvier pour les 18-64 ans. Reste que de nombreux Françaises et Français risquent de voir leur pass sanitaire être invalidés à l’issue de cette date puisqu’il est très difficile de trouver un rendez-vous pour recevoir sa dose de rappel sur la plateforme Doctolib ou encore l’outil Vitemadose.

Selon les dernières données du ministère de la Santé, 15.893.348 doses de rappel ont été administrées en France à ce jour.

Hugues Garnier Journaliste BFMTV



Lire la suite
www.bfmtv.com

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *