Attal annonce 240 cas en France et des « contrôles plus drastiques » avec le Royaume-Uni



Attal annonce 240 cas en France et des "contrôles plus drastiques" avec le Royaume-Uni

Face à la 5e vague et à la rapide progression du variant Omicron, Gabriel Attal a annoncé ce jeudi matin des restrictions pour les déplacements en provenance de la Grande-Bretagne.

A l’approche des fêtes et face à la dégradation des indicateurs sanitaires, le gouvernement serre la vis. L’exécutif craint une saturation des services hospitaliers dans les prochains jours face à l’arrivée du variant Omicron. Gabriel Attal, le porte-parole du gouvernement, a mis en garde contre sa très grande contagiosité ce jeudi matin sur BFMTV-RMC.

« Le variant Omicron va devenir majoritaire en Grande-Bretagne s’il ne l’est pas déjà dans les prochaines heures et les prochains jours. En France, on est à 240 cas détectés du variant Omicron. Ce qu’on sait, c’est qu’il y a en probablement plus. (…). C’est un variant qui va être amené à se développer en Europe et partout dans le monde. Il est au moins 2 fois plus contagieux que Delta qui était lui-même beaucoup plus contagieux que la souche initiale », a estimé le secrétaire d’Etat.

Une obligation de s’isoler verifiée par la police

Face à ces chiffres et alors que Boris Johnson a annoncé dimanche dernier un « raz-de-marée » d’Omicron sur son territoire, le gouvernement a décidé de serrer la vis des déplacements entre la France et le Royaume-Uni, d’après des informations de BFMTV révélées ce matin.

« On va mettre en place un contrôle aux frontières avec le Royaume-Uni encore plus drastiques qu’aujourd’hui. Ça veut dire qu’on va réduire la validité du test pour venir en France. C’était 48 heures jusqu’à maintenant, ça va passer à 24 heures. On va limiter les motifs qui permettent de venir du Royaume-Uni en France. Ça va être limité aux nationaux et résidents français et à leurs familles. Tout ce qui est tourisme ou déplacement professionnel pour les personnels qui n’ont pas la nationalité française ou européennes ou résidantes en France sera limité », a avancé le porte-parole.

Gabriel Attal annonce également l’obligation de s’isoler en arrivant de Grande-Bretagne, contrôlée par les forces de l’ordre.

« Il faudra également s’enregistrer sur une application qui générera un arrêté préfectoral d’isolement. Ça veut dire que les personnes qui arrivent sur notre sol devront s’isoler dans un lieu qu’elles choisiront pendant 7 jours, contrôlées par les forces de sécurité mais que l’isolement pourra être levé au bout de 48 heures si un test négatif a été fait une fois arrivé en France », a encore précisé Gabriel Attal.

Alors que les dirigeants européens se réunissent ce jeudi à Bruxelles à l’occasion d’un sommet, les restrictions entre les pays se sont multipliées ces derniers jours dans l’espoir de freiner l’arrivée de ce variant.



Lire la suite
www.bfmtv.com

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *