fbpx

il y a eu quatre fois moins d’hospitalisations lors de la quatrième vague que durant la troisième



il y a eu quatre fois moins d'hospitalisations lors de la quatrième vague que durant la troisième

La baisse des hospitalisations entre la troisième et la quatrième vague de Covid-19 s’explique notamment par la vaccination.

Il y a eu quatre fois moins d’hospitalisations lors de la quatrième vague de Covid-19 que durant la troisième. C’est ce qu’indique la Direction de la recherche, des études, de l’évaluation et des statistiques (DREES) dans un dossier publié cette semaine. Selon les auteurs de cette analyse, « une interprétation possible de ce résultat est que, si la vaccination n’avait pas eu lieu, les hospitalisations lors de la quatrième vague auraient été beaucoup plus nombreuses ».

La troisième vague (février-juillet 2021) avait été marquée par le début d’une campagne de vaccination ouverte dans un premier temps au personnes âgées. La quatrième vague (juillet-octobre 2021) a davantage été influencée par l’élargissement de la vaccination à toute la population, débuté en juin 2021.

De plus en plus de personnes vaccinées parmi les patients atteints du Covid-19

D’après la DREES, « la durée médiane des séjours à l’hôpital est réduite de 9 à 7 jours », entre les deux périodes étudiées. Une baisse qui s’explique par « le rajeunissement de la population hospitalisée », mais aussi par « la vaccination ». L’organisme précise également que 20% des personnes hospitalisées durant la quatrième vague ont moins de 40 ans, contre 10% lors de la troisième vague.

Autre enseignement, « la proportion de personnes vaccinées parmi les patients hospitalisés avec Covid-19 a augmenté au fil du temps ». La DREES ajoute néanmoins que « les personnes vaccinées sont sous-représentées parmi les patients hospitalisés au regard de leur part dans la population générale ». Durant le mois de septembre 2021 (fin de la quatrième vague), elles représentent 37 % des entrées hospitalières, contre 67 % de la population générale.



Lire la suite
www.bfmtv.com

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.