fbpx

« Ne travaillez pas pour les démolisseurs du climat », déclare le chef de l’ONU à des jeunes diplômés



« Ne travaillez pas pour les démolisseurs du climat », déclare le chef de l'ONU à des jeunes diplômés

Le Secrétaire général de l’ONU, António Guterres, prononçait un discours lors de la cérémonie de remise des diplômes à l’Université Seton Hall, dans le New Jersey, l’une des universités catholiques les plus anciennes et les plus prestigieuses des États-Unis, près de New York.

Il a dit aux jeunes diplômés qu’ils devaient être la génération qui réussit à répondre aux aspirations des objectifs de développement durable (ODD) consistant à mettre fin à l’extrême pauvreté et à la faim, à réduire les inégalités et à développer de nouvelles technologies capables de « mettre fin aux maladies et aux souffrances ».

« Vous réussirez à remplacer la haine et la division par la raison, le discours civil et le dialogue pacifique. Vous réussirez à bâtir des ponts de confiance entre les gens – et reconnaîtrez la dignité et les droits inhérents que nous partageons en tant qu’êtres humains. Vous réussirez à équilibrer les balances de pouvoir pour les femmes et les filles, afin qu’elles puissent construire un avenir meilleur pour elles-mêmes et pour nous tous », a-t-il ajouté.

Avant tout, a-t-il dit, les diplômés qui ont lutté contre les obstacles créés par la pandémie de Covid-19 doivent être la génération qui s’attaque à « l’urgence planétaire du changement climatique ».

Impasse économique et environnementale

Investir dans les énergies fossiles est désormais « une impasse économique et environnementale. Le ‘greenwashing’ ou le ‘spin’ ne peuvent pas changer cela. Donc, nous devons lancer un avertissment : la reddition des comptes arrive pour ceux qui liquident notre avenir », a encore dit M. Guterres.

Le chef de l’ONU a déclaré qu’il était temps pour les jeunes diplômés d’agir et de choisir judicieusement leurs carrières. « Mon message pour vous est simple : ne travaillez pas pour les démolisseurs du climat. Utilisez vos talents pour nous conduire vers un avenir renouvelable. Grâce à Seton Hall, vous disposez des outils et des compétences dont vous avez besoin ».

Il a dit aux jeunes diplômés qu’ils avaient désormais l’opportunité d’être les dirigeants « dont notre monde a besoin », un monde « débordant de périls », avec des guerres et des divisions d’une ampleur jamais vue depuis des décennies.

Besoin criant de solutions

« Chaque défi est un autre signe que notre monde est profondément fracturé. Comme je le dis aux dirigeants mondiaux au cours de mes voyages, ces blessures ne se guériront pas d’elles-mêmes. Elles réclament des solutions internationales », a dit le chef de l’ONU.

Selon lui, seule une approche multilatérale peut aider à construire un avenir meilleur et plus pacifique, qui « nécessite une collaboration et une confiance qui font cruellement défaut dans le monde d’aujourd’hui ».

Il vous incombe maintenant, a-t-il dit à son jeune auditoire, « d’utiliser ce que vous avez appris ici pour faire quelque chose à ce sujet. Pour être à la hauteur de votre devise, et face au péril, avancez dans la construction d’un avenir meilleur ».

Tout au long de l’histoire, a-t-il dit, « l’humanité a montré que nous sommes capables de grandes choses. Mais seulement quand nous travaillons ensemble. Seulement quand nous surmontons les différences et que nous travaillons dans la même direction, avec le même objectif ».

Il a souligné les vertus de la bonne volonté, de la tolérance et du respect, appelant les nouveaux diplômés à s’investir pour devenir des citoyens du monde.



Lire la suite
news.un.org

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.