fbpx

Emma Theofelus, une parlementaire namibienne de 22 ans, lauréate d’un prix de l’UNFPA


Le prix individuel a été décerné à la jeune parlementaire namibienne Emma Theofelus, tandis que le prix institutionnel a été attribué au Conseil national de la population et de la planification familiale d’Indonésie.

Mme Theofelus est députée du Parlement namibien et actuellement Vice-ministre de l’information. Elle est la plus jeune lauréate à obtenir le prix. 

Le lauréat institutionnel, BKKBN, est une agence gouvernementale indonésienne chargée de formuler des politiques nationales et des initiatives de planification familiale. Elle encadre des experts en démographie.

Autonomisation des femmes 

Mme Theofelus a été récompensée pour son travail de défense de l’autonomisation des femmes et de la santé sexuelle et reproductive des adolescentes en Namibie.

Née en 1996, elle est l’une des plus jeunes ministres d’Afrique. Sa vision prenant en compte les préoccupations des jeunes femmes, ainsi que son expérience en tant que défenseure de la santé reproductive et sexuelle, lui permettent de s’adresser directement aux jeunes namibiens.

En tant que Vice-ministre, elle a mené la campagne de communication publique sur la prévention de la COVID-19 en Namibie. En tant que députée, elle a été à l’origine d’un texte de loi supprimant les taxes sur les produits d’hygiène féminine.

Avant sa nomination, Mme Theofelus était membre de la section namibienne d’AfriYAN, une organisation régionale dirigée par des jeunes. Elle y a mené des actions pionnières pour lutter contre les grossesses précoces et protéger la santé sexuelle et reproductive des jeunes.


Le Conseil national de la population et du planning familial en Indonésie a reçu un prix de l'UNFPA.

UNFPA

Le Conseil national de la population et du planning familial en Indonésie a reçu un prix de l’UNFPA.

Un exemple de planification familiale réussie 

Dans la catégorie institutions, le BKKBN a été récompensé pour ses brillantes initiatives de planification familiale réussies, innovantes et fondées sur la base du droit en République d’Indonésie. Celles-ci se sont poursuivies même durant la pandémie, a relevé l’UNFPA.

Parmi ses nombreuses réalisations, le BKKBN a formé des experts en démographie, s’est engagé avec des organisations non gouvernementales et confessionnelles sur les questions de démographie. Il a également développé des programmes pour venir en aide aux familles ayant à charge des personnes âgées.

Il a joué un grand rôle dans la lutte contre des pratiques néfastes, notamment en contribuant à faire passer l’âge minimum du mariage pour les filles de 16 à 19 ans en 2019.

A propos du prix

L’UNFPA est l’agence des Nations Unies en charge des questions de santé sexuelle et reproductive. Sa mission est de créer un monde dans lequel chaque grossesse est désirée et chaque accouchement sans danger.

Depuis 1983, le Prix des Nations Unies pour la population récompense des personnes et des institutions pour leurs contributions exceptionnelles à la démographie, au développement et à la santé procréative.

Le comité pour le prix en 2022, présidé par Amal Mudallali, représentante permanente du Liban auprès des Nations Unies, est composé de représentants de neuf autres États membres. Le Département des affaires économiques et sociales des Nations Unies (DESA) y représente le Secrétaire général de l’ONU. 



Lire la suite
news.un.org

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.