fbpx

Entre le Covid-19 et la canicule, Santé publique France appelle à se protéger d’abord de la chaleur



Entre le Covid-19 et la canicule, Santé publique France appelle à se protéger d'abord de la chaleur

La précocité de la vague de chaleur qui frappe actuellement la France pousse les autorités sanitaires à revoir leurs consignes sur l’épidémie de coronavirus, dont les contaminations sont reparties à la hausse.

Quand un danger en chasse un autre. Alors que 12 départements de l’Ouest et du Sud-Ouest ont été placés en vigilance rouge canicule, Santé Publique France a été contrainte d’adapter ses consignes sanitaires concernant le Covid-19.

Cette vague de chaleur intervient en effet alors qu’un rebond épidémique est constaté dans l’Hexagone. Mais la priorité pour les autorités sanitaires est de se protéger avant tout contre la canicule ces prochains jours, « car l’épisode est précoce dans la saison et que l’organisme n’a pas eu le temps de s’adapter aux températures estivale ».

« L’aération pour lutter contre la transmission de Covid-19 doit se limiter aux heures les moins chaudes pendant les quelques jours que va durer l’épisode, quand les températures extérieures sont en dessous des températures intérieures » explique Santé Publique France sur son site internet.

Gestes barrières renforcés

Les consignes d’aération régulière répétées depuis le début de la pandémie semblent en effet bien peu adéquates avec les températures très élevées et le maintien du frais dans les habitations, conseillé lors des épisodes de canicule.

Pour rendre plus supportable les températures très élevées, Santé Publique France recommande en effet de maintenir fermés les persiennes et vitrage, car « leur double obstacle limite l’entrée de la chaleur dans la pièce ».

Pour autant, face au Covid, Santé Publique France rappelle qu’il est toujours possible de renforcer les mesures barrières, le lavage de main, la distanciation physique ou le port du masque dans les lieux collectifs.

Les autorités recommandent également de ne pas utiliser de ventilateurs en présence de tiers et d’être à jour dans son schéma vaccinal contre le Covid-19 « dans l’éventualité de futurs épisodes de fortes chaleurs ».



Lire la suite
www.bfmtv.com

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.