fbpx

Education : 222 millions d’enfants en situation de crise ont un besoin urgent d’aide



Education : 222 millions d’enfants en situation de crise ont un besoin urgent d’aide

Sur ces 222 millions d’enfants et d’adolescents ayant besoin d’un soutien éducatif urgent, pas moins de 78 millions sont déscolarisés et près de 120 millions, bien que scolarisés, n’atteignent pas les compétences minimales en mathématiques ou en lecture.

De fait, parmi les élèves du primaire ou du secondaire touchés par des crises, seul un sur dix atteint ce niveau de compétence, selon ce rapport du Fonds mondial de l’ONU pour l’éducation dans les situations d’urgence et de crise prolongée, Éducation sans délai (Education Cannot Wait, ou ECW).

Le document note que près de 85% des enfants déscolarisés touchés par des crises vivent dans es situations de crise prolongée. Il s’agit, entre autres, de l’Afghanistan, la République démocratique du Congo, l’Éthiopie, du Mali, du Nigéria, du Pakistan, la Somalie, du Soudan du Sud, le Soudan et du Yémen. Avec la guerre en Ukraine, le nombre d’enfants déscolarisés s’accroît encore : d’après des estimations récentes, le conflit touche 5,7 millions d’enfants d’âge scolaire.

Aidez-nous à faire perdurer 222 millions de rêves » – António Guterres

Plus globalement, avec cette « interruption brutale de l’éducation » de 222 millions d’enfants dans le monde, le chef de l’ONU exhorte les gouvernements, les entreprises, les fondations et les particuliers à soutenir le travail essentiel accompli par Éducation sans délai.

« Rendons l’éducation accessible à chaque enfant, où qu’il se trouve. Aidez-nous à faire perdurer 222 millions de rêves », a déclaré dans un communiqué António Guterres, Secrétaire général des Nations Unies.

Alors que le monde est aux prises avec les effets dévastateurs des conflits armés, de la Covid-19 et des changements climatiques, 222 millions d’enfants et d’adolescents font l’expérience de ces « horribles réalités ». « Elles et ils rêvent de réaliser leur potentiel plutôt que d’être des victimes. Ne les abandonnez pas. Il est de notre devoir de leur dispenser une éducation et de leur donner ainsi les moyens d’atteindre leurs rêves, » a insisté lors d’un point de presse de l’ONU à Genève, Yasmine Sherif, Directrice d’ECW.

Les chiffres alarmants avancés par le rapport s’ajoutent aux conclusions d’une étude récente soulignant que les interventions axées sur l’éducation dans les situations d’urgence et de crise prolongée continuent de pâtir d’un sous-financement chronique. Et la pandémie de Covid-19 semble avoir creusé encore davantage le déficit de ressources financières.

Une conférence sur le financement prévue les 16 et 17 février 2023 à Genève

Grâce au secteur privé, les fondations philanthropiques et les personnes fortunées, plus de cinq millions d’enfants reçoivent déjà une éducation de qualité dans plus de 40 pays touchés par des crises. Et pour lutter contre cette grave crise mondiale de l’éducation, ECW et plusieurs partenaires stratégiques ont lancé, ce jour, la campagne de mobilisation de ressources #222MillionsDeRêves.

Il s’agit d’un appel mondial à l’action. « Nous parlons de 222 millions de rêves qui représentent chacun des 222 million d’enfants et adolescents dont les vies sont marquées par l’adversité extrême des situations d’urgence et de crise prolongée. Leurs rêves sont façonnés par l’expérience de la guerre et des déplacements forcés », a ajouté Mme Sherif.

« Il est temps d’agir de manière responsable en faveur des 222 millions d’enfants et de jeunes en situation d’urgence et de crise prolongée », a fait valoir pour sa part dans un communiqué, Gordon Brown, Envoyé spécial des Nations Unies pour l’éducation mondiale et président du groupe de pilotage de haut niveau d’ECW.

La campagne #222MillionsDeRêves rassemble des donateurs et d’autres partenaires stratégiques en amont de la conférence de haut niveau sur le financement, coorganisée par l’Allemagne, le Niger, la Norvège et le Soudan du Sud, qui se tiendra les 16 et 17 février 2023 à Genève sous les auspices d’ECW et de la Suisse.



Lire la suite
news.un.org

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.