Israël impose le passe sanitaire aux enfants dès trois ans


La pandémie de Covid-19 a fait au moins 4 314 196 morts dans le monde depuis fin décembre 2019, sur près de 204 millions de contaminations, selon un bilan établi par l’Agence France-Presse (AFP) à partir de sources officielles mercredi 11 août en milieu de journée. L’Organisation mondiale de la santé (OMS) estime, en prenant en compte la surmortalité directement et indirectement liée au Covid-19, que le bilan de la pandémie pourrait être deux à trois fois plus élevé que celui calculé à partir des chiffres officiels.

  • Passe sanitaire et vaccinations obligatoires en Israël et en Californie

Un enfant testé à Tel Aviv, en Israël, lundi 9 août 2021.

Confronté à une hausse des contaminations, Israël a remis en place le 29 juillet le passe sanitaire qui permet l’accès à certains lieux aux personnes complètement vaccinées, guéries du Covid-19 ou munies d’un test négatif. A partir du 18 août, le gouvernement israélien étend ces mesures aux enfants de 3 à 12 ans.

Lire aussi Covid-19 dans le monde : Israël appelle les plus de 60 ans à recevoir une troisième dose de vaccin

L’Etat hébreu a, par ailleurs, mis en place, dimanche, des stations de test antigénique rapide à travers le pays, gérées par le service d’urgence Magen David Adom (MDA), et rendu obligatoire la quarantaine pour les personnes revenant de la plupart des pays du monde, vaccinés ou non. Le dépistage dans ces stations coûte 52 shekels (environ 17 euros) et permet l’obtention du passe sanitaire du ministère de la santé, valable 24 heures. « Il sera pris en charge par l’Etat pour les enfants de 3 à 12 ans », a fait savoir le bureau de premier ministre dans un communiqué.

Les mesures locales se multiplient aux Etats-Unis pour endiguer la pandémie. Le gouverneur de la Californie (Etats-Unis) a ainsi annoncé que tous les enseignants devront être vaccinés contre le Covid-19 ou se soumettre à des dépistages hebdomadaires. « Pour donner aux parents l’assurance que leurs enfants sont en sécurité au moment où les écoles reprennent les cours en présentiel, nous exhortons tout le personnel scolaire à se faire vacciner », a déclaré Gavin Newsom. La mesure annoncée mercredi, qui s’applique à la fois aux écoles publiques et privées, a été saluée par les groupes de parents d’élèves.

La Bourse de New York va, elle, exiger à partir du 13 septembre que les courtiers soient vaccinés contre le Covid-19 pour accéder à sa salle des marchés.

  • La Nouvelle-Zélande espère une réouverture progressive des frontières en 2022

La Nouvelle-Zélande se projette, elle, vers la levée des restrictions. La première ministre néo-zélandaise Jacinda Ardern a dit, jeudi, espérer une réouverture progressive de l’archipel en 2022. Elle a précisé que ces changements se feront de manière « prudente ».

Lire aussi Covid-19 dans le monde : la Nouvelle-Zélande suspend sa « bulle de voyage » avec l’Australie

Dans le cadre des changements proposés, les voyageurs en provenance de l’étranger auront à effectuer des quarantaines à l’hôtel ou à domicile, plus ou moins longues, en fonction de leur statut vaccinal et de leur pays de provenance. « Notre objectif ultime est de parvenir à une entrée sans quarantaine pour tous les voyageurs vaccinés », a déclaré Mme Ardern, sans donner de calendrier. Afin d’assouplir la politique aux frontières, elle s’est engagée à intensifier la campagne de vaccination afin d’offrir, d’ici la fin de l’année, des vaccins à l’ensemble de la population en âge de l’être.

Le Monde



Lire la suite
www.lemonde.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *