un problème informatique perturbe l’obtention des QR codes en pharmacie


Difficile d’obtenir un passe sanitaire en pharmacie en ce début de week-end du 15 août. Les professionnels peinaient à nouveau, samedi 14 août, à délivrer des QR codes attestant le résultat des tests antigéniques.

Le système était déjà tombé en panne vendredi vers 16 heures. « Les flux très importants, notamment vendredi après-midi, du fait des chassés-croisés des départs en vacances pour les gens qui doivent prendre des trains, des avions ou autres, et du fait des activités liées au week-end », étaient sans doute en cause, selon Philippe Denry, vice-président de la Fédération des syndicats pharmaceutiques de France (FSPF).

Lire aussi Passe sanitaire : cinquième week-end de manifestations à travers la France

« Dans une grande majorité de pharmacies, cela a l’air de coincer [encore] ce matin, avec des va-et-vient ; cela remarche, puis cela dysfonctionne de nouveau », a fait savoir M. Denry samedi matin. En revanche « les tests PCR ont l’air de pouvoir être saisis au niveau des laboratoires », a-t-il précisé.

Un message le confirme sur le portail SI-DEP, sur lequel se connectent les pharmaciens pour entrer les résultats des tests : « Attention : le service Pro Santé Connect permettant de vous connecter à SI-DEP (portail de saisie des tests) via CPS ou e-CPS rencontre actuellement un incident depuis 8 h 50 ce jour ».

« Il faut des réponses assez rapidement »

La FSPS demande que les attestations délivrées par les pharmacies, sans QR codes, « valent passe sanitaire quelques jours ». Selon le président de la FSPF, Philippe Besset, une « réunion de crise » a été organisée samedi matin au ministère de la santé, lequel n’a pas pu être joint par l’Agence France-Presse (AFP) pour commenter ces informations. « Il faut qu’ils aillent vite, parce que les gens sont assez énervés au comptoir. Il faut qu’on ait des réponses assez rapidement », a déclaré M. Besset à l’AFP.

Selon Philippe Denry, environ 300 000 tests journaliers sont réalisés par les pharmaciens « sur les journées chargées ». « Les pharmaciens sont sous pression depuis plusieurs mois, cela s’est accentué avec le passe sanitaire », a-t-il souligné, alors que plusieurs pharmacies ont été victimes au cours des dernières semaines de la vindicte des opposants au passe sanitaire.

Article réservé à nos abonnés Lire aussi Passe sanitaire et vaccination : face à la résurgence du Covid-19, Emmanuel Macron fait le pari de l’intransigeance

Le Monde avec AFP



Lire la suite
www.lemonde.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *