Pourquoi la Guadeloupe s’embrase


Routes bloquées, maisons incendiées, commerces vandalisés… la Guadeloupe est confrontée à une importante crise sociale depuis le 15 novembre. Face aux violences, le couvre-feu a été prolongé jusqu’au 28 novembre sur l’île, de 18 heures à 5 heures.

Opposés au passe sanitaire et à l’obligation vaccinale des soignants et des pompiers, les manifestants se relaient jour et nuit sur des barrages érigés sur les routes. Ils espèrent obtenir l’abandon de ces mesures sanitaires mais attendent également des engagements de l’Etat pour améliorer les conditions de vie des Guadeloupéens.

De l’accès à l’eau à la formation des jeunes en passant par la hausse des minima sociaux, les revendications s’accumulent. Chez une partie de la population, la campagne de vaccination contre le Covid-19 est venue réveiller un vieux ressentiment : celui d’être méprisés et délaissés par l’Etat français.

Dans cet épisode du podcast « L’Heure du Monde », Simon Auffret, journaliste au Monde et envoyé spécial à Pointe-à-Pitre, fait le point.

Un épisode produit par Jeanne Boëzec et Claire Leys, réalisé par Amandine Robillard et présenté par Jean-Guillaume Santi.

« L’Heure du Monde »

« L’Heure du Monde » est le podcast quotidien d’actualité du Monde. Ecoutez chaque jour, à partir de 6 heures, un nouvel épisode, sur Lemonde.fr ou sur Spotify. Retrouvez ici tous les épisodes.

En savoir plus sur la situation en Guadeloupe :

Le Monde



Lire la suite
www.lemonde.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *