la France durcit les conditions d’entrée pour les voyageurs en provenance du Royaume-Uni


Un passager à l’aéroport de Roissy-Charles-de-Gaulle, près de Paris, le 2 décembre 2021.

Pour lutter contre une cinquième vague de contaminations par le SARS-CoV-2 et la propagation du nouveau variant, Omicron, la France va durcir les conditions d’entrée sur son territoire pour les voyageurs en provenance du Royaume-Uni, a annoncé, jeudi 16 décembre, le porte-parole du gouvernement, Gabriel Attal.

« On va mettre en place un contrôle […] encore plus drastique que ce qui existe aujourd’hui », a dit M. Attal sur BFM-TV. « On va réduire la validité du test pour venir en France. C’était quarante-huit heures jusqu’à maintenant, ça va passer à vingt-quatre heures. On va [aussi] limiter les motifs qui permettent de venir du Royaume-Uni en France. » Ces derniers seront « limités aux résidents [français] et à leurs familles », a-t-il expliqué, et les déplacements de « tourisme ou professionnels pour des personnes qui ne sont pas résidentes en France seront limités ».

Les voyageurs disposant d’un motif impérieux devront s’isoler pendant une semaine à leur arrivée en France, mais cet isolement pourra être levé au bout de quarante-huit heures avec un test de dépistage négatif, a précisé le porte-parole. Ces nouvelles règles, qui entrent en vigueur dès samedi, s’appliquent aussi aux voyageurs vaccinés contre le Covid-19.

Lire aussi : Article réservé à nos abonnés Face à Omicron, le Royaume-Uni accélère le pas pour la troisième dose mais refuse les mesures sanitaires restrictives

Le Royaume-Uni est aux avant-postes face au « raz de marée d’Omicron », selon les mots du premier ministre britannique, Boris Johnson, alors que le nouveau variant pourrait devenir majoritaire dans le pays dans les tout prochains jours.

Le Monde avec AFP et Reuters



Lire la suite
www.lemonde.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *