Verre à moitié plein ou à moitié vide ? Le (vrai) bilan de la saison 2020-21 du PSG


ANALYSE – Défait en L1 mais vainqueur de la Coupe de France et demi-finaliste en C1, le Paris-SG a soufflé le chaud et le froid lors de l’exercice 2020-21.

Insuffisant mais prometteur, frustrant et parfois incohérent. Ainsi pourrait-on résumer le bilan de l’exercice 2020-21 du Paris Saint-Germain, deuxième en championnat, vainqueur de la Coupe de France et du Trophée des champions et (surtout) demi-finaliste en Ligue des champions. Une saison particulière, comme pour tous les clubs européens, coronavirus oblige, avec des stades désespérément vides, des joueurs plus ou moins durement affectés par le Covid-19 et un calendrier encore plus surchargé qu’à l’accoutumée. Ajoutez à cela les spécificités du football français et du Paris-SG, et vous obtenez un certain nombre de circonstances atténuantes.

Des circonstances atténuantes

On ne peut en effet pas occulter que les Rouge et Bleu sont les seuls en Europe à avoir dû composer avec l’arrêt définitif de leur championnat en 2019-20, les deux finales des coupes nationales et une épopée jusqu’aux portes du sacre en Ligue des champions au «Final 8» de Lisbonne au cœur de l’été 2020, puis la reprise de Ligue 1 dans la foulée, avec

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 88% à découvrir.

Abonnez-vous : 1€ le premier mois

Annulable à tout moment

Déjà abonné ?
Connectez-vous

Lire la suite
www.lefigaro.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *