ce qu’il fallait (aussi) retenir du week-end sportif


Oui, Roger Federer a déclaré forfait dimanche à Roland-Garros à la veille de son huitième de finale contre l’Italien Berrettini.

Oui, le pilote mexicain Sergio Pérez s’est imposé dimanche sur le circuit de Bakou au Grand Prix d’Azerbaïdjan, au terme d’une course totalement folle.

Sergio Pérez peut dire merci à Verstappen pour sa victoire au Grand prix d’Azerbaïdjan, le 6 juin 2021.
Lire aussi Avec la formule 1 et le MotoGP, les sports mécaniques attirent un public de plus en plus large

Oui, le coureur australien Richie Porte a rajouté une ligne de plus à son palmarès en s’adjugeant, sur les pentes alpestres, le Critérium du Dauphiné, répétition du Tour de France.

Richie Porte célèbre sa victoire sur le Critérium du Dauphiné, le 6 juin 2021. L’Australien donne rendez-vous le 26 juin, pour le départ du Tour de France.

Mais il s’est passé autre chose ce week-end que vous avez peut-être manqué.

Les trois leçons du week-end

  • Ta remontée fantastique, tu valideras

Les joueurs du Stade francais se congratulent après leur victoire contre Bayonne, synonyme de phase finale.

Plus grand monde ne pariait sur une qualification en phase finale du Top 14 du Stade français après sa défaite à domicile contre Clermont (34-27) en mars. Mais les Parisiens ont réalisé une fin de saison canon, enchaînant six victoires, la dernière samedi lors de l’ultime journée du championnat de France de rugby contre Bayonne (12-9). Les joueurs de Gonzalo Quesada décrochent sur le fil la sixième et dernière place qualificative, une première depuis six ans. Ils affronteront, pour une place en demi-finale, leur voisin du Racing 92 : l’occasion pour eux de retrouver Gaël Fickou, parti chez les Ciel et Blanc au mois d’avril.

Toulouse et La Rochelle ont terminé aux deux premières places de la saison, synonymes de qualifications directe pour les demies. L’autre barrage opposera Bordeaux-Bègles à Clermont. En bas du classement, Bayonne termine avant-dernier et jouera son maintien dans un derby basque brûlant contre le Biarritz olympique, défait samedi par Perpignan promu en Top 14. Quant aux Agennais, c’est la fin de leur calvaire : les joueurs du SUA ont perdu tous leurs matchs cette saison, avec un écart de 30 points en moyenne.

  • De l’absence de la favorite, tu profiteras

À tout juste 17 ans, Carolann Héduit est la nouvelle meilleure gymnaste artistique de l’Hexagone. Ce week-end, elle a remporté pour la première fois de sa jeune carrière le concours général individuel des championnats de France Elite organisés en Vendée. Mais si Héduit a su s’imposer, c’est en grande partie en raison de l’absence de Melanie De Jesus Dos Santos, quadruple championne d’Europe et triple championne de France.

Cette dernière avait choisi de ne pas participer à la compétition pour se concentrer sur la préparation aux Jeux olympiques. En son absence, Héduit a parfaitement géré sa journée du samedi avant de confirmer sa première place dimanche. Avec ce titre de championne de France, la gymnaste prend une belle option sur une participation aux JO de Tokyo cet été.

  • Après quinze mois d’attente, ta qualification aux Jeux tu assureras
Vice-champion olympique à Rio, le boxeur français Sofiane Oumiha (ici en février 2021) ira à Tokyo.

La pandémie de Covid-19 l’avait coupé dans son élan en mars 2020 lors du tournoi de qualification olympique (TQO) pour les Jeux de Tokyo. Quinze mois plus tard, le boxeur français Sofiane Oumiha a tenu son rang après sa victoire contre le Moldave Alexandru Paraschiv samedi à Villebon-sur-Yvette (Essonne). Plus mobile et plus précis, le Français de moins de 63 kg a maîtrisé son sujet même si Paraschiv l’a quelque peu secoué au deuxième round. Le vice-champion olympique à Rio est l’un des quatre boxeurs français qualifiés à ce jour pour les JO, après Billal Bennama (-52 kg) et Samuel Kistohurry (-57 kg), rejoints par Mourad Aliev (+91 kg) dimanche.

Les Jeux de Tokyo seront l’ultime défi d’Oumiha chez les amateurs puisqu’il est passé professionnel en début d’année en s’engageant avec le réputé promoteur anglais Franck Warren, qui s’occupe notamment du champion WBC des lourds Tyson Fury.

La vidéo du week-end

Torse au vent à plus de 350 km/h. Le Français Fabio Quartararo a connu une belle frayeur dimanche lors du Grand Prix de Catalogne. A trois tours de la fin, sa combinaison s’est ouverte au niveau de son torse. Malgré le danger et le déséquilibre provoqués, « El Diablo », poitrine à l’air jusqu’à la fin de la course, a résisté à l’Australien Jack Miller pour franchir la ligne d’arrivée en troisième position.

Pénalisé pour avoir coupé un virage, puis de nouveau en raison de sa combinaison, il est finalement rétrogradé à la sixième place du Grand Prix mais conserve sa première place au championnat du monde de MotoGP devant son compatriote Johann Zarco, deuxième en Catalogne.

L’ancien double champion du monde australien Casey Stoner s’est montré plus tranchant sur Twitter, « cela méritait un drapeau noir [exclusion de la course]. A ce niveau, vous ne pouvez pas être autorisé à courir à plus de 350 km/h avec votre combinaison ouverte. »

Le chiffre du week-end

10’’63

Shelly-Ann Fraser-Pryce pose devant son exceptionnel chrono sur 100 mètres.

Shelly-Ann Fraser-Pryce est prête, et elle l’a fait savoir. Samedi, dans sa ville natale de Kingston, la Jamaïquaine de 34 ans a envoyé un message fort à la concurrence pour les prochains Jeux olympiques, en devenant la deuxième meilleure performeuse de l’histoire sur 100 mètres. Fraser-Pryce a parcouru la distance en 10 secondes et 63 centièmes, le meilleur temps réalisé depuis 1988. Cette année-là, Florence Griffith-Joyner avait battu le record du monde, en courant les 100 m en 10’’49.

Quadruple championne du monde et double championne olympique du 100 m, Fraser-Pryce s’affirme, avec sa performance supersonique, comme l’immense favorite pour remporter l’or sur la distance cet été à Tokyo. Ses adversaires sont prévenues.

La décla du week-end

Jose Mourinho n’est pas « The Special One » pour rien.

« Les Français doivent gagner, sinon ce sera un Euro raté »

Ce n’est pas nouveau mais José Mourinho aime se répandre dans les médias. Alors quand le quotidien anglais The Sun a proposé à l’ancien entraîneur de Tottenham de rédiger une chronique sur l’Euro (du 11 juin au 11 juillet), le Portugais s’est volontiers prêté au jeu, désignant l’équipe de France de Didier Deschamps comme son grand favori pour la victoire finale.

« Je ne vois aucune faiblesse chez les Français. Si je devais désigner un vainqueur, je dirais la France parce que le groupe de joueurs est fantastique », écrit ainsi « The Special One », qui cite également l’Angleterre parmi les équipes favorites. Mais les Bleus ont un atout de poids, selon le nouvel entraîneur de la Roma : « Quand vous avez Kylian Mbappé à vos côtés, il est difficile de ne pas gagner. »

La sportive du week-end

La sulfureuse Sifan Hassan a battu le record du monde du 10 000 m, dimanche 6 juin, lors du meeting d’athlétisme d’Hengelo (Pays-Bas).

La reine du fond féminin a ajouté une nouvelle couronne à son palmarès. Sifan Hassan a battu dimanche, lors du meeting d’athlétisme d’Hengelo aux Pays-Bas, le record du monde du 10 000 m en 29 min 06 sec 82. D’origine éthiopienne, l’athlète néerlandaise (28 ans) pulvérise l’ancienne marque détenue depuis près de cinq ans par Almaz Ayana, en 29 min 17 sec 45.

Le sacre serait total si Hassan ne traînait pas derrière elle une réputation sulfureuse. Championne du monde du 1 500 m et du 10 000 m à Doha en 2019, un exploit inédit chez les dames, la jeune femme a en effet été entraînée par l’Américain Alberto Salazar, suspendu quatre ans en 2019 pour « incitation » au dopage.

Article réservé à nos abonnés Lire aussi Mondiaux d’athlétisme : la chute du coach Alberto Salazar, créateur controversé de champions

Le quiz du week-end

Lire la suite
www.lemonde.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *