Fabio Quartararo gagne en Grande-Bretagne et creuse l’écart en tête du championnat


Le Français Fabio Quartararo (Yamaha) après sa victoire au Grand Prix de Grande-Bretagne, à Silverstone, dimanche 29 août.

Une victoire tout en autorité pour affirmer sa domination sur le championnat du monde de MotoGP. Le Français Fabio Quartararo (Yamaha) a décroché, dimanche 29 août, sa cinquième victoire de la saison au Grand Prix de Grande-Bretagne, sur le circuit de Silverstone. Elle lui permet de porter à 65 points son avance en tête du championnat du monde.

Un Grand Prix toute en sérénité

Parti en troisième position sur la grille de départ, Fabio Quartararo a maîtrisé cette douzième manche du championnat. Il a pris un bon départ avant de s’emparer de la tête de la course au cinquième tour (sur vingt). « El Diablo » a ensuite creusé son avance sur ses poursuivants pour s’assurer, de façon tout à fait sereine, un huitième succès dans la catégorie reine.

L’Espagnol Alex Rins (Suzuki), deuxième à 2 s 663, signe son premier podium de la saison. Son compatriote Aleix Espargaro, troisième à 4 s 105, offre à Aprilia son premier podium depuis son retour dans la catégorie, en 2015.

Fabio Quartararo bénéficie aussi des contre-performances de ses rivaux. Son nouveau dauphin au championnat, l’Espagnol Joan Mir (Suzuki), a terminé neuvième. Le second Français, Johann Zarco (Ducati-Pramac), a pris la onzième place, mais grimpe de nouveau sur le podium du championnat du monde. Sur les talons de Fabio Quartararo avant ce week-end, l’Italien Francesco Bagnaia (Ducati Lenovo) fait la mauvaise opération du jour : quatorizième, il descend à la quatrième place au classement général alors qu’il reste six ou sept Grand Prix selon ce que la pandémie de Covid-19 permettra.

Le futur retraité italien Valentino Rossi (Yamaha-SRT) termine à une décevante dix-huitième place, alors qu’il était huitième sur la grille de départ. L’Espagnol Marc Marquez (Honda) a abandonné après un crash dans le premier tour.

Quartararo jamais victorieux au Grand Prix d’Aragon

La prochaine manche, le Grand Prix d’Aragon en Espagne, est programmée le 12 septembre. Un circuit sur lequel Fabio Quartararo n’a jamais fait mieux que cinquième, en 2019. Ses concurrents devront essayer de le faire douter pour espérer lui ravir le titre de champion du monde, qui lui tend déjà les mains.

Le Monde avec AFP

Lire la suite
www.lemonde.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *