Ligue 1, Premier League, Liga… On fait le point avant la reprise du foot européen


Après une trêve internationale de deux semaines, les championnats européens ce week-end. Petit point avant la reprise.

La trêve internationale est terminée. Les championnats domestiques reprennent leurs droits ce week-end. Classements, dynamiques, plus belles affiches, retour des blessés…Le Figaro vous dit tout sur les cinq plus grandes ligues européennes avant la reprise.

La Ligue 1 : Olympico et retour de Lionel Messi

Un week-end alléchant en Ligue 1 en perspective. Le Paris Saint-Germain domine toujours outrageusement – 10 points d’avance ! – le classement. Mais derrière, la lutte aux places européennes est rude et serrée entre le Racing Club de Lens (2e), l’OGC Nice (3e), l’Olympique de Marseille (4e), le Stade Rennais (5e) voire Montpellier (6e) et l’OLympique Lyonnais (7e) ; la course au maintien l’est tout autant avec le FC Metz (20e) l’AS Saint-Etienne (19e), les Girondins de Bordeaux (18e), le Stade Brestois (17e) et le Stade de Reims (16e) ou encore le Clermont Foot (15e), en difficulté après des débuts prometteurs. Plusieurs belles affiches sont au programme et pourraient faire bouger les lignes.

À commencer par le choc de cette 14e journée de Ligue 1 : l’Olympico, entre Gones et Phocéens (dimanche, 20h45), deux équipes qui ont besoin de gagner avec des contre-performances voire des désillusions en ce qui concerne l’OL. Mais plus tôt dans le week-end, d’autres matches intéressants mériteront d’être suivis notamment l’opposition entre l’AS Monaco et le LOSC (vendredi, 21h), ou la confrontation entre le Stade Rennais – qui est en termes de points la meilleure équipe du moment – et le MHSC. Le leader parisien recevra le FC Nantes (samedi, 17h) et devrait pouvoir compter sur Leo Messi, remis après des soucis au genou, mais pas sur Neymar qui est rentré de sélection avec une blessure aux adducteurs. Niveau blessures, à noter que Presnel Kimpembe, Léo Dubois – touché avec les Bleus face à la Finlande – seront aussi indisponibles ; à l’OM, la situation de Cengiz Under, blessé au dos avec la Turquie, sera aussi à surveiller.

VOIR AUSSI – Les plus beaux buts de l’OM face à l’OL

Premier League : des chocs en nombre et les débuts de Steven Gerrard

Il ne faudra pas manquer la reprise de la Premier League. Si Chelsea, avec quatre victoires sur ses cinq dernières rencontres, navigue seul en tête, les autres prétendants au titre ou à une place qualificative pour la prochaine édition se tiennent en quelques points. Manchester City (2e) n’est qu’à trois unités, tout comme l’étonnante équipe de West Ham (3e), qui reste sur quatre succès de rang. Liverpool (4e), qui a besoin de se relancer après sa défaite face aux Hammers, est un peu plus loin. Arsenal (5e), qui réalise un retour incroyable après une entame de championnat délicate, n’est pas distancé.

En revanche, Manchester United (6e), doit à tout prix rebondir contre Watford (samedi, 16h) après des résultats décevants. Cette 12e journée de Premier League débutera par un superbe Leicester City-Chelsea (samedi, 13h30). Reds et Gunners s’affronteront un peu plus tard dans la journée (18h30) tandis que dimanche les Citizens et les Spurs recevront respectivement Everton (15h) et Leeds (17h30). À noter que Steven Gerrard fera ses grands débuts sur le banc des Villans ce samedi contre Brighton (16h), avec l’ambition de les sortir de leur mauvaise passe. Paul Pogba – blessé lors du rassemblement des Bleus – ne sera pas sur les pelouses ce week-end, tout comme son coéquipier Raphaël Varane, toujours touché. Edinson Cavani pourrait cependant faire son retour après un problème au tendon. Romelu Lukaku, pour sa part, a repris l’entraînement avec son équipe et devrait être apte.

Liga : la première de Xavi sur le banc du Barça

L’attraction de ce week-end sera forcément le premier match de Xavi Hernandez sur le banc du FC Barcelone. Un baptême du feu assez spécial. Le technicien âgé de 41 ans commence ce samedi (21h) au Camp Nou lors du derby barcelonais face à l’Espanyol. Il aura à cœur de s’imposer pour marquer les esprits et relancer une équipe largement distancée au classement. Devant, la Real Sociedad (1ère) conserve un bon rythme. Mais elle doit se méfier du Real Madrid (2e) et du Séville FC (3e), qui ne comptent qu’un point de retard et qui sont sur une dynamique positive.

L’Atlético Madrid (4e), après avoir concédé trois matches nuls sur ses cinq dernières rencontres, a besoin de points pour ne pas voir ses chances de conserver son titre s’amenuiser voire disparaître. En bas, Levante et Elche doivent impérativement s’imposer pour revenir dans la course au maintien. Outre le choc barcelonais, il faudra s’intéresser à l’opposition entre la Real Sociedad et du Valence CF (dimanche, 21h). Le Real Madrid, en ce qui le concerne, se déplacera sur la pelouse du Grenade CF (dimanche, 16h15) ; la veille le Séville FC reçoit Alavés (16h15). Beaucoup de joueurs importants seront indisponibles ce week-end : Joao Felix, tout juste blessé, Gareth Bale, de nouveau touché, Mikel Oyarzabal, encore convalescent…mais c’est surtout au FC Barcelone que les absents risquent d’être nombreux entre les blessures d’Ousmane Dembélé, Ansu Fati, Nico Gonzalez, Eric Garcia, ou encore Pedri, toujours écarté des pelouses, et Sergio Agüero, qui doit gérer ses problèmes cardiaques.

Serie A : des affiches de haut de tableau

La lutte pour le titre se poursuit en Italie. En forme, Naples (1er) et le Milan AC (2e) font cavaliers seuls en haut du classement, avec pas moins de sept unités d’avance sur leur principal concurrent, l’Inter Milan (3e), qui patine un peu ces dernières semaines. L’Atalanta Bergame (4e) est aussi dans une spirale positive. Au contraire de l’AS Rome (6e) de José Mourinho qui s’effondre ces derniers temps après une belle entame de championnat. En bas, Cagliari (20e), Salernitana (19e), la Sampdoria de Gênes (18e) et le Genoa (17e) ont désespérément besoin de points. Trois belles affiches sont prévues ce week-end. Le samedi, les Rossoneri se déplacent sur la pelouse de la Fiorentina (20h45) ; un peu plus tôt la Lazio Rome, peut-être sans Ciro Immobile, reçoit la Juventus Turin (18h) qui doit absolument s’imposer pour espérer se mêler à la lutte pour le podium. La Vieille Dame devrait pouvoir compter sur les services de Paulo Dybala, légèrement touché avec l’Argentine. Le dimanche, il ne faudra pas manquer le gros choc entre l’Inter Milan et le Napoli (18h).

Bundesliga : du suspense et un derby de Berlin

L’intensité et les frappes de loin de la Bundesliga sont aussi de retour ce week-end. Le championnat est dominé par le vainqueur en titre, le Bayern Munich. Cependant, le Borussia Dortmund (2e) – qui doit se reprendre après son faux pas face au RB Leipzig (5e), en bonne forme – n’est pas très loin, à seulement quatre points. Après une période difficile, le VfL Wolfsburg (4e) s’est bien relancé tandis que le Bayer Leverkusen (6e) vit des semaines difficiles. Tout en bas du classement, le Greuther Fürth cherche encore sa première victoire de la saison. Elle pourrait intervenir ce samedi face au Borussia Mönchengladbach (15h30), qui est en dessous des attentes dans cette première partie de Bundesliga. Cette 12e journée de championnat s’ouvrira par le déplacement du Bayern Munich sur la pelouse d’Augsbourg (vendredi, 20h30), qui ne pourra pas compter sur Niklas Süle, touché par la Covid-19. Le samedi, le Borussia Dortmund recevra le VfB Stuttgart, toujours sans Erling Haaland, et le RB Leipzig ira défier Hoffenheim (15h30). Le même jour, mais un peu plus tard, l’Union et le Hertha s’affronteront dans un haletant derby de Berlin (18h30).

Lire la suite
www.lefigaro.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *