fbpx

«J’espère que je jouerai plus de matchs qu’à Monte-Carlo»

[adinserter block= »1″]

Le Serbe est en quête de repères et de confiance.

Novak Djokovic est de retour cette semaine à Belgrade, sa ville natale, pour disputer un tournoi ATP 250 sur terre battue où il cherchera à se rapprocher de sa meilleure forme après son échec à Monte-Carlo,avec dans le viseur Roland-Garros. «La terre battue exige plus de temps passé sur le terrain, à l’entraînement et en match. J’espère que je jouerai plus de matchs qu’à Monte-Carlo», a déclaré lundi à la presse le Serbe, qui a perdu sa première rencontre de l’année sur l’ocre la semaine dernière en Principauté face à l’Espagnol Alejandro Davidovich, futur finaliste.

C’était seulement son quatrième match de la saison toutes surfaces confondues après les trois joués à Dubai en février. En début d’année, il avait été empêché de disputer l’Open d’Australie en raison de son refus de la vaccination anti-covid. L’Open de Serbie a lieu du 18 au 24 avril sur les courts du centre de tennis «Novak», situé sur les rives du Danube, au coeur de Belgrade. Aux côtés du N.1 mondial, les principales têtes d’affiche sont le Russe Andrey Rublev (N.8 mondial) et l’Autrichien Dominic Thiem, qui n’a pas joué sur le grand circuit depuis juin 2021 à cause d’une blessure à un poignet.

Après Belgrade, où il visera un troisième titre, Djokovic pourrait poursuivre sa préparation pour Roland-Garros aux Masters 1000 de Madrid et de Rome. «Cela dépendra dans une certaine mesure de mon parcours ici et de mon état de forme. Nous déciderons après cette semaine», a-t-il dit. Le Serbe a souvent connu des débuts difficiles sur terre battue. Depuis son second titre à Monte-Carlo en 2015, il n’a plus dépassé les quarts dans le premier grand rendez-vous de la saison de l’ocre.

Lire la suite
www.lefigaro.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.