fbpx

en réponse aux agressions, les arbitres du Val-de-Marne entrent en grève

[adinserter block= »1″]

Les instances du football en Val-de-Marne ont refusé de désigner des arbitres pour les matches au niveau départemental jusqu’à la fin de saison, pour protester face aux violences.

Trop c’est trop. Le journal L’Équipe révèle, ce lundi, que le Comité directeur et la Commission départementale d’arbitrage du Val-de-Marne ont refusé de désigner des arbitres pour les matches de football au niveau départemental, jusqu’à la fin de la saison. Trois arbitres du département francilien ont été agressés au mois de mai. «J’ai proposé cette mesure radicale parce qu’on ne peut plus envoyer les gars au charbon», justifie José Dias, président de la commission départementale de l’arbitrage du Val-de-Marne.

À l’exception des matches de Division 1, qui représentent «une trentaine de matches sur plus de 500 prévus» selon L’Équipe, aucun arbitre officiel ne sera au sifflet, et ce pour toutes les catégories d’âge. Ce sont des bénévoles qui devront occuper la fonction pour les deux dernières journées de championnat.

Des violences envers les arbitres «en nette augmentation»

Les violences à l’encontre des arbitres ont augmenté depuis la reprise du football post-pandémie de Covid-19. Le journal Ouest-France évoquait, en avril dernier, un «nombre de dossiers disciplinaires dans les ligues et les districts est en nette augmentation». Il y a deux mois, une agression filmée, survenue dans la Seine-et-Marne lors d’un match entre Melun et l’Entente Bagneaux Nemours, avait particulièrement choqué le monde du foot et les réseaux sociaux.

Lire la suite
www.lefigaro.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.