fbpx

le public dépasse-t-il les bornes pour soutenir les Bleus ?

[adinserter block= »1″]

Plusieurs joueurs ont regretté le comportement des spectateurs français soutenant parfois avec excès les Tricolores.

À Roland-Garros

Jelena Ostapenko se bouchant les oreilles en allant serrer la main à Alizé Cornet alors que le court Philippe Chartier exultait jeudi soir. L’image se passe de commentaires. La Lettone n’a, sans surprise, pas traîné sur le court après avoir été sortie par la Française en trois manches dans une atmosphère bouillante. La lauréate de l’édition 2017 a même essuyé des sifflets bien malvenus au moment de quitter le terrain de la part d’une partie du public basculant dans le chauvinisme excessif.

Le public se lâche après deux éditions soumises aux jauges

Depuis le début de la quinzaine parisienne, les Bleus ont bénéficié d’un soutien total sur les courts dans une ambiance souvent survoltée. L’enthousiasme a semblé décuplé cette année après deux années de frustration et des éditions 2020 2021 quasiment blanches avec la crise du Covid-19, l’imposition d’une jauge et les contraintes du couvre-feu.

Il y a une ligne qu’il ne faut pas franchir

Alex de Minaur

L’appui sans limite des Français pour leurs compatriotes a fait grincer quelques dents en début de semaine. « Je pense qu’il y a une différence entre…

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 80% à découvrir.

Cultiver sa liberté, c’est cultiver sa curiosité.

Continuez à lire votre article pour 0,99€ le premier mois

Déjà abonné ?
Connectez-vous

Lire la suite
www.lefigaro.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.