fbpx

Djokovic-Nadal, la terre va encore trembler

[adinserter block= »1″]

Les deux légendes en quête de tous les records se retrouvent ce mardi en quart de finale de Roland-Garros.

Djokovic-Nadal, épisode 59 d’un blockbuster qui déçoit rarement. Le duel le plus disputé de l’ère Open (30 victoires pour le Serbe, 28 pour l’Espagnol) est né en 2006, aux Internationaux de France, déjà en quarts de finale (victoire de Nadal). Roland-Garros retient son souffle, un an seulement après leur dernier duel épique, déjà, sous les spotlights du court Philippe-Chatrier. Pour un nouveau combat de titans. Les deux légendes s’étaient livrées en demi-finale, dans la nuit fraîche parisienne, à un duel d’anthologie sans le moindre temps mort. Les spectateurs avaient vibré, et le couvre-feu fixé alors à 23 h (Covid-19 oblige) avait sauté. Djokovic avait triomphé (3-6, 6-3, 7-6 (7/4), 6-2) en 4 h 11. L’Espagnol, pied en souffrance, il est vrai, enregistrait seulement sa troisième défaite à Roland-Garros (après celles concédées contre Robin Söderling en 8es de finale en 2009 et… Novak Djokovic en quarts en 2015).

Ce duel épique souffrait à peine la comparaison avec d’autres combats mythiques…

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 85% à découvrir.

Cultiver sa liberté, c’est cultiver sa curiosité.

Continuez à lire votre article pour 0,99€ le premier mois

Déjà abonné ?
Connectez-vous

Lire la suite
www.lefigaro.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.