fbpx

1.270 agents de sûreté pour France-Danemark dans un dispositif classique

[adinserter block= »1″]

Quelque 1.270 agents de sûreté ont été mobilisés en vue du match France-Danemark vendredi soir (20h45) au Stade de France, a appris l’AFP jeudi auprès de la Fédération française de football, qui prévoit donc un dispositif classique six jours après la finale de la Ligue des champions.

Ce dispositif a été «décidé avant la finale de la Ligue des champions», a précisé un porte-parole de la FFF, et maintenu tel quel en dépit des dysfonctionnements ayant conduit samedi au report du coup d’envoi du match entre Liverpool et le Real Madrid. À titre de comparaison, 1.650 stadiers avaient été mobilisés samedi soir pour la finale de C1 remportée par le Real (1-0), selon la FFF.

Environ 1.400 supporters danois sont attendus vendredi à Paris pour la rencontre de Ligue des nations disputée à guichets fermés, a également indiqué la FFF. «Moins de 10% des billets seront des billets +papier+», a ajouté le porte-parole, alors que la question des billets «falsifiés» et des personnes sans billet présentes samedi soir au Stade de France a été rapidement présentée comme le «mal-racine» des dysfonctionnements par le ministre de l’Intérieur, Gérald Darmanin, avançant des chiffres controversés.

La FFF assure par ailleurs que les forces de l’ordre prévoient «une orientation des flux de spectateurs depuis les transports en commun» en marge de cette rencontre. La préfecture de police de Paris, sollicitée par l’AFP, a indiqué qu’elle préciserait son dispositif de sécurité vendredi.

L’équipe de France n’a plus joué au Stade de France depuis le 8 juin 2021, avec une jauge réduite à l’époque du fait de l’épidémie de Covid-19 (3-0 contre la Bulgarie). La dernière rencontre des Bleus sans restrictions dans cette enceinte remonte à France-Moldavie, en novembre 2019 (victoire 2-1).

Lire la suite
www.lefigaro.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.