fbpx

une édition des Mondiaux chaque année d’ici aux JO 2024

[adinserter block= »1″]

Privée de Championnats du monde depuis 2019 en raison de la pandémie de Covid, la Fédération internationale de natation (Fina) a chamboulé son calendrier pour y inscrire une édition des Mondiaux tous les ans d’ici aux JO 2024 de Paris. Les Championnats du monde, qui rassemblent épreuves en bassin, en eau libre, plongeon et natation artistique, sont habituellement organisés tous les deux ans, en année impaire. Mais la pandémie de Covid-19 a bouleversé ce rythme.

Dans un premier temps, les Mondiaux-2021 qui devaient avoir lieu à Fukuoka au Japon ont été repoussés au printemps 2022. Puis en début d’année, la Fina a annoncé un nouveau report, à l’été 2023, à cause du contexte sanitaire. En conséquence, les Mondiaux prévus en 2023 à Doha ont eux été décalés à janvier 2024, six mois avant les JO de Paris. Mais une semaine seulement après avoir officialisé ces modifications de calendrier, la Fina a ajouté une édition des Mondiaux au calendrier 2022, du 18 juin au 3 juillet à Budapest.

«Nous maximisons ainsi les opportunités de concourir et de revenus potentiels pour les nageurs installés et émergents», avait alors expliqué l’instance. Par ailleurs, deux autres compétitions internationales majeures figurent au calendrier aquatique 2022 : les Championnats d’Europe en grand bassin à Rome en août et les Championnats du monde en petit bassin à Melbourne en décembre. La dernière édition des Mondiaux en grand bassin remonte à l’été 2019, à Gwangju, en Corée du Sud. L’édition 2025 est prévue à Kazan en Russie.

Lire la suite
www.lefigaro.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.