fbpx

l’Elan béarnais, le club de Pau-Orthez, administrativement rétrogradé

[adinserter block= »1″]

CHICAGO, ILLINOIS - JUNE 19: Isaiah Austin #21 of the Enemies dunks against the Aliens during Week One at Credit Union 1 Arena on June 19, 2022 in Chicago, Illinois.   Quinn Harris/Getty Images for BIG3/AFP (Photo by Quinn Harris / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / Getty Images via AFP)

L’Elan béarnais, le club de basket de Pau-Orthez, va être rétrogradé administrativement. Son engagement pour la saison 2022-2023 dans le championnat de France de ProA, ainsi qu’au niveau inférieur, la ProB, a été refusé pour des raisons financières, a annoncé jeudi 22 juin la Ligue nationale de basket-ball.

Dans un communiqué, l’instance évoque « l’absence de garantie [financière] quant à la continuité d’exploitation du club », tout en ajoutant qu’il avait « la possibilité de formuler une demande de recours gracieux devant le Conseil supérieur de gestion pour contester cette décision ».

Si la décision devait être confirmée, le club serait ainsi contraint de quitter le niveau national professionnel et serait étrogradé au niveau amateur fédéral.

L’Élan Béarnais est un club historique du basket français avec neuf titres de champion de France et une coupe européenne en 1984. Il a remporté la Coupe de France cette année et été demi-finaliste du championnat de France de ProA.

Le contrôle du club avait été cédé il y a un an par la communauté d’agglomération de Pau-Pyrénées, la ville de Pau et la Communauté des communes de Lacq-Orthez au fonds d’investissement américain Counterpointe Sports Group, désormais actionnaire majoritaire.

Selon la Direction nationale du conseil et du contrôle de gestion, le gendarme financier de la Ligue nationale, le club affiche un résultat d’exploitation fortement déficitaire. Le quotidien « La République des Pyrénées » avait évoqué, mi-mai, un déficit d’exploitation de plus de 2 millions d’euros sur un budget de 7,8 millions.« On a demandé que la situation nette soit au minimum à l’équilibre », avait expliqué en début de semaine à l’Equipe Philippe Ausseur, le président de la DNCG.

Lire aussi : Article réservé à nos abonnés Covid-19 : avec le retour des jauges, le sport français replonge dans l’incertitude

Le Monde avec AFP

Lire la suite
www.lemonde.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.