fbpx

Enzo Lefort conserve son titre de champion du monde au fleuret

[adinserter block= »1″]

L’équipe de France d’escrime fait mouche. Après le doublé en or de Romain Cannone (épée) et Ysaora Thibus (fleuret) mardi, Enzo Lefort, champion du monde en titre, a conservé sa couronne au fleuret, mercredi 20 juillet aux championnats du monde d’escrime du Caire.

Cinquième malheureux des Jeux olympiques de Tokyo l’été dernier, Enzo Lefort a battu en finale l’Italien Tommaso Marini, 15 touches à 14, au terme d’une fin de match à suspense. Le Guyanais menait 10 touches à 4 avant de voir son adversaire fondre sur lui et égaliser. C’est le troisième titre et la quatrième médaille de la France – avec l’argent au sabre du Tarbais Maxime Pianfetti lundi – lors de ces Mondiaux égyptiens.

Enzo Lefort avait déjà été poussé dans ses retranchements en demi-finale par l’Américain Nick Itkin, également battu à la touche décisive (15-14). Il s’est fait peur à plusieurs reprises au cours de la journée puisqu’il avait même frôlé l’élimination au deuxième tour, mené 10-2 par le Néerlandais Daniel Giacon avant de s’imposer 15-14.

Médaillé de bronze en 2014 et champion du monde en 2019, Lefort a dû attendre trois ans pour défendre son titre en raison de l’arrêt des compétitions dû à la pandémie de Covid. Entre-temps, il avait été sorti dès les quarts de finale du tournoi individuel des JO de Tokyo l’été dernier mais il s’était consolé avec le titre par équipes. Absent des championnats d’Europe à Antalya en Turquie en juin en raison d’une blessure à un mollet, le Guyanais avait préféré pendre le temps de se soigner pour être d’attaque aux Mondiaux. Pari réussi.

Lire aussi : Escrime : les Français Romain Cannone et Ysaora Thibus champions du monde au Caire

Le Monde avec AFP

Lire la suite
www.lemonde.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.