fbpx

Novak Djokovic bien présent sur la liste des engagés, Serena Williams aussi

[adinserter block= »1″]

Le Serbe, qui pourrait se voir refuser son entrée sur le territoire en raison de son statut vaccinal, fait partie des engagés pour le dernier Majeur de l’année.

Serena Williams et Novak Djokovic figurent tous deux sur la liste des engagés pour l’US Open publiée mercredi même si, dans le cas du joueur serbe, son refus de se faire vacciner l’empêchera d’entrer aux Etats-Unis. L’Américaine, qui a remporté le premier de ses six titres à l’US Open en 1999, reste à un titre des 24 victoires en Grand Chelem, le record, établi par l’Australienne Margaret Court.

Cette dernière a remporté son dernier tournoi du Grand Chelem en Australie en 2017, alors qu’elle était enceinte, et son dernier US Open en 2014. Après s’être arrêtée de jouer pendant un an en raison de blessures, la joueuse de 40 ans, ancienne numéro 1 mondiale, avait fait son retour à Wimbledon le mois dernier où elle a été battue au premier tour par la Française Harmony Tan.

Novak Djokovic a remporté son 21e titre du Grand Chelem à Wimbledon et figure aussi sur la liste des engagés pour l’US Open qui commence le 29 août. Il a déjà remporté trois fois ce tournoi. Mais il sera empêché d’entrer aux Etats-Unis en raison de son refus de se faire vacciner contre le Covid 19.

«En accord avec les règles du Grand Chelem, tous les joueurs éligibles sont automatiquement inscrits sur la liste des engagés hommes et femmes sur la base du classement 42 jours avant le premier lundi du tournoi», a indiqué l’association du tennis américain dans un communiqué. «L’US Open n’a pas de règle en ce qui concerne le vaccin pour les joueurs mais respectera la position du gouvernement américain en ce qui concerne l’entrée aux Etats-Unis des personnes qui ne sont pas Américaines et qui ne sont pas vaccinées», indique-t-on de même source.

Medvedev défendra son titre sous drapeau neutre

L’US Open doit voir le retour du Numéro 1 mondial, le Russe Daniil Medvedev, qui viendra défendre son titre. Comme les autres joueurs russes, il n’a pu jouer à Wimbledon cette année en raison de l’invasion de l’Ukraine par Moscou. Les citoyens russes seront autorisés à jouer à New York mais pas sous leur drapeau. La championne sortante, la Britannique Emma Raducanu, et la Japonaise Naomi Osaka, qui a remporté l’US Open en 2018 et 2020, figurent également sur la liste des engagées.

Lire la suite
www.lefigaro.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.