fbpx

La carrière de Caroline Garcia en dix dates clés

[adinserter block= »1″]

De ses débuts à Roland-Garros en 2011 à 17 ans à son sacre au Masters à Fort Worth, Caroline Garcia a connu des hauts et des bas pour confirmer à 29 ans son immense potentiel. Illustration.

26 mai 2011 : A 17 ans, elle fait trembler la reine Sharapova
Pour sa première participation à Roland-Garros, la jeune Lyonnaise âgée de 17 ans, alors 188e au classement, franchit un tour et défie la Tsarine Maria Sharapova au 2e tour. Cette dernière se fait peur face à la jeune Bleue. Débordée dans les échanges, et menée 6-4, 4-1, elle finit pas la dompter (4-6, 6-4, 6-0). Andy Murray, spectateur attentif est impressionné : «Sharapova est en train de jouer contre la future numéro 1 mondiale, Caroline Garcia. Quelle joueuse! ». Ce tweet enflammé n’a pas forcément toujours servi la carrière de la Française.

Caroline Garcia fait trembler Sharapova à Roland-Garros 2011 Panoramic

13 avril 2014: premier titre sur le circuit
La native de Saint-Germain-en-Laye patiente près de trois ans avant de soulever son premier trophée WTA, le 13 avril 2014 sur la terre battue de Bogota. Elle domine (6-3, 6-4) en finale l’ex numéro 1 mondiale, la Serbe Jelena Jankovic.

Caroline Garcia et son premier trophée sur le grand circuit à Bogota Panoramic

12-13 novembre 2016: Une Garcia parfaite mais une défaite en finale de Fed Cup
Face à la dream team de la République tchèque, lauréate de quatre des cinq précédentes éditions, les Bleues échouent à un point du titre en finale à Strasbourg dans une rencontre épique. En patronne, Garcia remporte ses deux simples, contre Petra Kvitova d’abord puis Pliskova et place les Bleues à un point du titre. Mais la paire tchèque Barbora Strycova – Pliskova, remporte le double décisif contre la paire Garcia-Mladenovic, lauréates de Roland-Garros cinq mois plus tôt.

Caroline Garcia et Kristina Mladenovic Panoramic

8 octobre 2017: doublé en Chine
En dominant en finale la numéro un mondiale Simona Halep, Garcia remporte alors son deuxième Masters 1000, après avoir conquis une semaine plus tôt le tournoi de Wuhan. Cette sacrée performance l’a propulsée dans le top 10 et lui permet de décrocher son billet pour le Masters de Singapour où, pour sa première participation, elle sera stoppée seulement en demi-finale par Venus Williams.

10 septembre 2018 : 4e mondiale, son meilleur classement
Malgré des résultats en dent de scie, la Lyonnaise atteint le meilleur classement de sa carrière lors d’une année où elle atteint les 8es de finale à l’Open d’Australie et Roland-Garros. La suite va être moins brillante…

Le 10 novembre 2019: un premier sacre en Fed Cup contrasté
De retour dans l’équipe après avoir fait l’impasse sur les deux éditions précédentes, elle remporte la Fed Cup avec les Bleues qui créent l’exploit en Australie en finale. Après avoir perdu nettement son simple face à Ashleigh Barty (numéro 1 mondiale) elle a le dernier mot dans le double décisif avec Kristian Mladenovic qui s’impose comme la vraie patronne de l’équipe lors de cette finale.

Premier sacre en Fed Cup Panoramic

Mai 2021 : son père n’est plus son coach
Rien ne va plus pour Garcia. En difficulté lors de la saison 2020 disputée sur 7 mois en raison du Covid-19, elle perd pied la saison suivante et chute au 74e rang mondial. Un classement indigne de son talent. Au printemps, elle décide de couper le cordon avec son père, Louis-Paul, son coach depuis 10 ans. Elle collabore d’abord avec l’Espagnol Gabriel Urpi au sein de la Nadal Academy, mais c’est sous la houlette de Bertrand Perret (à partir de décembre 2021) qu’elle va retrouver son meilleur niveau.

5 juin 2022 : le titre en double à Roland-Garros
Un déclic. De nouveau associée à Mladenovic, Garcia déroche le titre six ans après Porte d’Auteuil, en dominant en finale la paire américaine Cori Gauff – Jessica Pegula (2-6, 6-3, 6-2). Une éclaircie pour Garcia en panne de résultats depuis des mois et qui et a dû composer avec les blessures.

Six après le duo est sacré à Roland-Garros Panoramic

21 août 2022 : le sacre à Cincinnati confirme son retour aux affaires
Tombeuse en finale de Cincinnati de Petra Kvitova (6-2, 6-4), elle devient la première joueuse issue des qualifications à décrocher un WTA 1000. Elle s’adjuge son troisième titre de l’été après le WTA 250 de Bad Hombourg, et le WTA 250 de Varsovie (avec une victoire au passage sur la numéro un mondiale Iga Swiatek).

7 septembre 2022 : la démonstration de force contre Coco Gauff
À l’US Open, « Flying Caro», survole la concurrence. La prodige Coco Gauff, balayée en quarts 6-3, 6-4 par la leader des Bleues peut en témoigner. Garcia se qualifie alors pour sa première demi-finale de Grand Chelem. Face à Ons Jabeur, elle est malheureusement rattrapée par la pression et l’enjeu.

Lire la suite
www.lefigaro.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.